NOUVELLES

BCE améliore ses résultats financiers trimestriels et hausse son dividende

06/02/2014 06:18 EST | Actualisé 08/04/2014 05:12 EDT

MONTRÉAL - La stratégie de BCE (TSX:BCE) consistant à jumeler ses services d'accès à Internet haute vitesse et de télévision commence à porter fruits pour le géant des communications, qui a annoncé jeudi une amélioration de ses résultats financiers de même qu'une hausse de son dividende.

Les services sans fil de l'entreprise de Montréal demeurent une source de revenus de premier plan, grâce aux utilisateurs de téléphones intelligents, mais BCE tire également profit de la croissance des habitudes de visionnement via Internet.

Le président et chef de la direction de Bell Canada et de BCE, George Cope, a affirmé que la stratégie de la société commençait à rapporter.

«Avec la croissance de Télé Fibe, nous continuons de voir une amélioration de notre (service d'accès à) Internet», a affirmé M. Cope à des analystes lors d'une conférence téléphonique.

BCE a indiqué que son service Télé Fibe, disponible en Ontario et au Québec, avait gagné un peu plus de 60 000 abonnés au cours du quatrième trimestre, en hausse de 25 pour cent comparativement à la même période il y a un an. L'entreprise a également accru de quelque 16 000 le nombre des abonnés à son service d'accès à Internet haute vitesse, soit plus du double des abonnés ajoutés lors du quatrième trimestre de 2012.

À la fin de 2013, les abonnés à Télé Fibe totalisaient 479 430, soit près du double des 248 298 abonnés enregistrés au terme de 2012.

Les produits tirés des services de données sur fil, qui incluent les services de télé et Internet, se sont établis à 1,51 milliard $ durant le trimestre, en hausse de 4,1 pour cent. M. Cope a affirmé que cela constituait à ses yeux le «point saillant» du trimestre.

BCE a indiqué avoir enregistré un bénéfice net de 495 millions $, ou 64 cents par action, au cours de la période de trois mois terminée le 31 décembre, en baisse par rapport à celui de 666 millions $, ou 86 cents par action, réalisé lors du même trimestre un an auparavant, alors que l'entreprise avait inscrit à ses résultats un profit sans effet de trésorerie comptabilisé à la suite du transfert de spectre d'Inukshuk à ses partenaires.

Le bénéfice net ajusté s'est établi à 540 millions $, ou 70 cents par action, en hausse de près de 17 pour cent par rapport à celui de 464 millions $, ou 60 cents par action, du dernier trimestre de 2012. Cela se compare au résultat de 69 cents par action auquel s'attendaient en moyenne les analystes consultés par Thomson Reuters.

Les produits opérationnels de BCE se sont élevés à 5,38 milliards $ au quatrième trimestre, contre 5,16 milliards $ un an auparavant.

Par ailleurs, le conseil d'administration de BCE a déclaré un dividende trimestriel de 61,75 cents par action ordinaire, payable le 15 avril aux actionnaires inscrits à la fermeture des bureaux le 14 mars.

À la Bourse de Toronto, jeudi, l'action de BCE a clôturé à 46,30 $, en hausse de 93 cents par rapport à son précédent cours de fermeture.

PLUS:pc