NOUVELLES

Accusations à caractère sexuel contre le batteur qui accompagne Harper

06/02/2014 02:23 EST | Actualisé 08/04/2014 05:12 EDT

OTTAWA - Un enseignant d'Ottawa qui joue de la batterie dans le groupe qui accompagne de temps à autre le premier ministre Stephen Harper fait face à plusieurs chefs d'accusation pour des crimes à caractère sexuel qui impliqueraient une personne d'âge mineur, a indiqué jeudi la Police d'Ottawa.

Phillip Nolan, un professeur de musique à l'école élémentaire publique Avalon, dans l'est d'Ottawa, a été accusé relativement à des incidents qui seraient survenus en 1998 et 2000 «dans l'exercice de ses fonctions».

Il fait face à cinq chefs d'agression sexuelle et cinq chefs de contacts sexuels avec une personne mineure.

La police a amorcé son enquête en novembre dernier à la suite d'une plainte déposée par une personne mineure contre l'enseignant de 7e et de 8e années.

La Police d'Ottawa craint maintenant que d'autres présumées victimes ne se manifestent.

Pendant l'enquête, le Conseil scolaire du district Ottawa-Carleton a retiré à Nolan ses tâches d'enseignant pour lui confier des tâches administratives, a-t-on indiqué dans un communiqué. Il est maintenant suspendu.

«Il s'agit d'une situation extrêmement difficile, et comme je suis moi-même parent, je comprends les inquiétudes de la communauté», a indiqué Jennifer Adams, directrice de l'enseignement au conseil scolaire. «Des ressources sont disponibles pour les parents et les élèves, à l'école et sur notre site internet.»

Un porte-parole de M. Harper a précisé que le cabinet du premier ministre est «étonné et ébranlé» par ces accusations, et qu'il n'était pas au courant de ces allégations.

M. Harper connaît Nolan et les autres membres du groupe rock, «Herringbone», depuis des années. Ils ont déjà joué à la résidence officielle du premier ministre, et ensemble au Centre national des arts en 2009, lorsque M. Harper a fait ses débuts sur la «scène musicale», à la surprise générale.

Plus récemment, le 1er décembre, le premier ministre et son groupe Herringbone ont joué lors d'un dîner du Jewish National Fund à Toronto — alors que la police menait déjà son enquête, semble-t-il.

PLUS:pc