NOUVELLES

Kathleen Wynne rencontre Ontario Northland

05/02/2014 05:28 EST | Actualisé 07/04/2014 05:12 EDT

La première ministre de l'Ontario, Kathleen Wynne, rencontre le syndicat et les dirigeants d'Ontario Northland, mercredi à North Bay. Elle a ainsi lancé les travaux pour établir un plan, qui permettrait de maintenir la commission de transport sous l'appareil gouvernemental.

Pour la première fois, toutes les parties étaient réunies autour de la même table, alors que le maire de North Bay, Al McDonald, était aussi présent. 

Le gouvernement avait déjà demandé au syndicat d'établir ce plan, cependant, celui-ci ne pouvait pas s'asseoir avec le patronat. Le regroupement de syndicat, qui représentent les 1000 employés d'Ontario Northland, critiquait depuis longtemps les problèmes de communications associés à cette requête de la province.

La première ministre a souligné qu'elle cherchait à trouver la solution « la plus rationnelle », qui permettrait de conserver le plus d'emplois possible. Elle a ajouté que ce sera aux dirigeants, avec le syndicat, de déterminer si certaines parties de la commission de transport doivent être privatisées ou non.

 La privatisation d'Ontario Northland avait été annoncée en mars 2012, par l'ex-premier ministre Dalton McGuinty. Cependant, après avoir pris la tête du Parti libéral, Kathleen Wynne et le nouveau ministre responsable, Michael Gravelle, ont affirmé à plusieurs reprises que la privatisation n'était pas la seule option envisagée.

Le maire de North Bay est qualifiée cette première rencontre de très positive. Le syndicat également, qui en avait assez de l'incertitude entourant Ontario Northland.

« Ce n'est pas bon pour n'importe quelle personne, nos membres, les communautés, les maires, ils méritent une réponse et une décision », souligne Ron Marleau du syndicat.

Le plan pourrait être complété d'ici la fin mars, pour qu'il soit mis en branle même si d'éventuelles élections provinciales sont déclenchées.

La comission de transport Ontario Northland comprend le transport ferroviaire de marchandises, le transport en autocars, l'entretien de wagons de trains, ainsi qu'une filiale de télécommunications, Ontera. Le train de passagers Northlander a quant à lui été abandonné il y a plus d'un an.

PLUS:rc