BIEN-ÊTRE

Combien de temps à l'avance doit-on acheter un billet d'avion?

04/02/2014 07:23 EST | Actualisé 10/02/2014 04:31 EST
Studio 504 via Getty Images

Tout le monde aimerait pouvoir prédire le meilleur moment pour acheter un billet d’avion. Malheureusement, malgré tout ce que vous pourrez lire sur le sujet, rien n’est jamais simple dans le merveilleux monde de l’aviation. Des études abondamment relayées par les médias soutiennent que la période où les prix sont à leur plus bas correspond à six semaines avant la date de départ. Mais est-ce vraiment le cas?

Ariane Arpin-Delorme, propriétaire de l’agence Esprit d’aventure et professeure en technique de tourisme au Collège LaSalle, relativise. «Ça dépend en fait si le vol est nolisé ou régulier. Bien souvent, les gens ne font pas la différence.» Pour un vol nolisé, les sièges sont achetés à l’avance par la compagnie qui les vend. Elle a donc tout intérêt à ce qu’ils soient occupés.

À la dernière minute ou longtemps à l’avance?

«On peut trouver des rabais de dernière minute avec des vols nolisés, poursuit-elle, avec compagnies comme Transat et Sunwing. En basse saison, ils devront écouler les sièges qui restent. En haute saison, ils savent qu’ils vont les vendre alors les prix ne baisseront pas.»

Avec les vols réguliers, la partie est différente. «Les tarifs sortent 10 ou 11 mois à l’avance, explique la conseillère. Il n’y a pas de rabais de dernière minute. Plus on attend, plus le billet va être cher, surtout pour des destinations beaucoup moins fréquentées par affaires (donc où l'offre de vol est moins importante). En général, plus le vol est plein, plus le prix est cher.»

Du côté des compagnies aériennes, il est bien sûr préférable de voir les avions se remplir plus tôt que très tard. «De façon générale, on suggère aux gens de réserver tôt pour profiter des promotions Réservez-tôt justement, explique Debbie Cabana, conseillère, communication et relations avec les médias chez Transat A.T.. Chez nous, ces promotions sont valides pour les forfaits Sud et pour les forfaits et circuits en Europe. Les offres incluent la garantie du meilleur prix qui garantit que si le prix baisse, on remboursera la différence en argent. Les gens ont donc la confirmation qu’ils iront à l’hôtel choisi dans la destination choisie à la date de leur choix et ce, au meilleur prix possible.»

Et pour les États-Unis?

Frédéric Prévost-Lebeuf, fondateur du populaire site Yulair.com, qui repère les meilleures offres de billets d’avion au départ de Montréal et Québec, constate pour sa part que le moment idéal pour acheter diffère selon les destinations. «Pour l’Europe, les meilleurs prix sont toujours de deux à quatre mois avant de partir. En ce moment, toutes les compagnies lancent par exemple leurs promotions pour l’été. Pour le Sud, c’est souvent plus à la dernière minute, de une semaine à 10 jours avant.»

Si l’envie vous prend de passer un week-end dans une grande ville américaine, celui que tout le monde appelle Fred souligne qu’il est souvent possible de le faire pour un prix dérisoire à la dernière minute. «On peut facilement planifier une fin de semaine pour 250 dollars pour des hubs [plateforme de correspondance aéroportuaire] comme Chicago, Washington, Philadelphie, Cleveland ou même Charlotte. C’est souvent le mardi qu’on voit les départ apparaître pour le vendredi ou samedi suivant.»

Pas cher… mais c’est tout

En contrepartie, attendez-vous à payer plus cher en période de pointe, peu importe où vous souhaitez aller. «Entre le 15 décembre et le 7 janvier, c’est la haute saison, alors c’est plus cher, confirme Ariane Alepin-Delorme. Il en est de même pendant les trois semaines de relâches scolaires canadiennes et américaines, à la fin de février et en mars. Maintenant, même en juillet les prix montent, peu importe que ce soit un bon moment pour visiter la destination ou non, à cause des vacances scolaires.»

Autre détail à ne pas négliger : plus le prix est bas, moins le voyageur a de flexibilité. «On achète aussi des conditions, rappelle cette pro du voyage. Les billets les moins chers sont souvent non-remboursables. Si on veut avoir la possibilité de faire des modifications, le prix sera différent. C’est aussi pour ça que les gens voyagent en classe affaires. Ce n’est pas seulement pour avoir plus d’espace!»

INOLTRE SU HUFFPOST

7 trucs pour ne pas perdre vos bagages
Les 15 hôtels les plus fous au monde