NOUVELLES
03/02/2014 10:29 EST | Actualisé 05/04/2014 05:12 EDT

Un étudiant tue un professeur et un policier dans une école de Moscou

MOSCOU - Un étudiant de niveau secondaire muni de deux armes longues a fait irruption dans une école de Moscou lundi, abattant un enseignant d'une trentaine d'années et un policier avant d'être arrêté.

Aucun enfant n'a été blessé dans cette école, qui accueille des jeunes de la première année jusqu'à l'équivalent de la cinquième secondaire.

Le tireur présumé aurait aussi grièvement blessé un deuxième policier qui s'était rendu sur place.

De telles fusillades sont extrêmement rares en Russie, mais le maire de Moscou, Sergei Sobyanine, a réclamé une révision en profondeur des mesures de sécurité dans les écoles à la lumière de cette attaque.

Un gardien de sécurité a été incapable d'empêcher le jeune de pénétrer à l'intérieur, mais il a réussi à sonner l'alarme avant de le suivre jusqu'à sa classe. On ne sait pas si le gardien était armé.

Le jeune aurait abattu son enseignant de géographie, Andrei Kirillov, avant d'ouvrir le feu contre les policiers qui répondaient à l'alarme. Les agences de presse russes rapportent qu'il a tiré au moins 11 balles de petit calibre.

Son père a immédiatement été appelé sur les lieux. Il a vainement tenté, pendant 15 minutes, de convaincre son fils de laisser aller les 20 élèves qu'il détenait en otage. Le père s'est ultimement rendu dans l'école, vêtu d'une veste pare-balles fournie par la police, ce qui a mené à la reddition de son fils.

Un porte-parole de la police indique que le suspect, Sergeï Gordeïev, est un excellent élève qui aurait subi des problèmes émotionnels. Les enquêteurs le questionnent, ainsi que ses camarades et le gardien de sécurité.

Les deux armes appartenaient à son père. Elles avaient été achetées légalement et enregistrées, comme l'exige la loi russe.

PLUS:pc