NOUVELLES
03/02/2014 01:48 EST | Actualisé 05/04/2014 05:12 EDT

Un indice du secteur manufacturier témoigne d'un ralentissement en janvier

TORONTO - La croissance du secteur manufacturier canadien s'est poursuivie en janvier, mais plus lentement, d'après un nouveau rapport de la Banque Royale.

L'indice des gestionnaires en approvisionnement de la banque s'est établi en janvier à 51,7 points en données désaisonnalisées, en baisse par rapport à 53,5 points en décembre.

Cet indice est un baromètre de la tendance du secteur manufacturier. Lorsqu'il est supérieur à 50 points, il témoigne d'une expansion de l'activité.

Chacune des cinq composantes de l'indice ont reculé en janvier par rapport au mois de décembre, mais la banque a noté lundi que le déclin était plus faible que celui observé de novembre à décembre, alors que l'indice avait abandonné deux points complets.

Selon l'économiste en chef de la Banque Royale, Craig Wright, le contexte économique sous-jacent, notamment le renforcement de la croissance économique aux États-Unis et l'affaiblissement du dollar canadien, continue de soutenir les perspectives du secteur manufacturier pour la période à venir.

Mais la banque a souligné que les chiffres de janvier faisaient état de la plus lente amélioration des conditions économiques depuis avril 2013. Aussi, même si les niveaux de production ont progressé pour un neuvième mois consécutif, la hausse était la plus faible depuis août.

L'indice est calculé en collaboration avec l'Association de la gestion de la chaîne d'approvisionnement et Markit, une société d'information financière qui compile des indices similaires pour plusieurs pays.

PLUS:pc