NOUVELLES
03/02/2014 12:40 EST | Actualisé 05/04/2014 05:12 EDT

Ukraine: plus de deux mois de contestation

Voici les grandes dates de la contestation en Ukraine depuis le refus du président Viktor Ianoukovitch de signer fin novembre un accord d'association avec l'Union européenne au profit d'un rapprochement avec Moscou.

Le conflit a fait au moins quatre morts et plus de 500 blessés. Une ONG, SOS Euromaïdan, a recensé plus de 30 cas de disparitions d'opposants.

--NOVEMBRE 2013--

- 21: Le gouvernement suspend soudainement les négociations sur un accord d'association avec l'UE et relance les relations économiques avec Moscou, déclenchant des manifestations de l'opposition pro-européenne à Kiev.

- 30: Dispersion violente d'une manifestation étudiante dans le centre de Kiev.

--DECEMBRE--

- 1er: A Kiev, 200.000 à 500.000 manifestants se massent sur la place de l'Indépendance (Maïdan), occupée depuis par des contestataires qui y ont installé des tentes et des barricades.

- 11: Echec d'un assaut de la police sur Maïdan.

- 17: M. Ianoukovitch obtient de Moscou un crédit de 15 milliards de dollars assortis d'une baisse de 30% du prix du gaz russe.

--JANVIER 2014--

- 19: 200.000 opposants rassemblés à Maïdan après l'adoption de lois renforçant les sanctions contre les manifestants et fermement dénoncées par les Occidentaux.

- 22: Offensive des forces antiémeutes contre des manifestants retranchés derrière des barricades à Kiev en proie à des scènes de guérilla urbaine. La contestation s'étend en province.

- 25: M. Ianoukovitch propose à deux leaders de l'opposition, Arseni Iatseniouk et Vitali Klitschko, d'entrer au gouvernement, ce que ceux-ci refusent.

- 28: Démission du Premier ministre Mykola Azarov et de son gouvernement.

Le Parlement abroge les lois répressives du 16 janvier.

- 29: Le Parlement vote une loi d'amnistie des contestataires, assortie de l'obligation d'évacuer dans les 15 jours les lieux publics occupés, ce que l'opposition refuse.

- 31: L'armée exige au président "des mesures d'urgence".

--FEVRIER--

- 1er: MM. Klitschko et Iatseniouk rencontrent les chefs des diplomaties américaine, allemande et française à Munich.

- 2: Plus de 60.000 manifestants à Kiev. MM. Klitschko et Iatseniouk réclament une médiation internationale et une aide financière de l'Occident.

L'opposant Dmytro Boulatov torturé, selon lui, pendant une semaine par des inconnus, arrive à Vilnius, où il est hospitalisé.

- 3: L'UE annonce qu'elle réfléchit avec ses partenaires à un plan d'aide à condition que Kiev s'engage sur la voie des réformes et que les violences cessent.

kd/acm/neo/plh

PLUS:hp