NOUVELLES
03/02/2014 06:56 EST | Actualisé 05/04/2014 05:12 EDT

Soccer féminin : autre duel amical entre le Canada et les États-Unis

WINNIPEG - L'équipe canadienne de soccer féminin aura une autre opportunité, cette année, de vaincre la formation des États-Unis lors d'un match amical qui se tiendra le 8 mai à Winnipeg.

Vendredi au Texas, le Canada a baissé pavillon 1-0 face aux Américaines, qui occupent le premier rang du classement mondial, et n'a pas battu ses grandes rivales depuis 2001.

La ville de Winnipeg est l'une des six villes canadiennes qui accueillera des matchs de la Coupe du monde de soccer féminin, en 2015, mais les amateurs de soccer de la capitale manitobaine ne verront pas le Canada lors du tournoi.

La milieu de terrain Desiree Scott, qui est née à Winnipeg, était emballée d'apprendre la nouvelle, d'autant plus que ce sera la première fois depuis 1990 que la formation canadienne dispute un match dans sa ville natale.

Scott dit avoir hâte de jouer devant proches et amis, et elle ne s'est pas gênée pour «tordre des bras» afin de s'assurer qu'une bonne foule sera présente au Investors Group Field, le domicile régulier des Blue Bombers de Winnipeg, dans la Ligue canadienne de football.

L'entraîneur en chef du Canada John Herdman était présent à la conférence de presse, et il a confié que l'équipe, classée septième au monde, avait amorcé un processus de développement de talent et de remise au point depuis les Jeux de Londres, et les résultats, dit-il, commencent à paraître.

«L'an dernier, l'équipe est passée par une imposante courbe d'apprentissage et nous avons été relativement bons, mais cette année, notre objectif est de progresser. J'espère que nous arracherons des victoires contre les meilleures formations, ce qui devrait nous placer en bonne posture en vue de 2015. Et l'occasion de vaincre une équipe que le Canada n'a pas encore battue? Je pense que le scénario a déjà été écrit.»

Par ailleurs, une étude de l'Alliance canadienne du tourisme sportif prédit que les événements entourant la Coupe du monde de soccer féminin cette année et l'an prochain au Canada, va générer des retombées économiques d'environ 337 millions $.

Six provinces récolteront les bénéfices de l'événement, à commencer par l'Alberta, à 80 millions $, jusqu'au Manitoba, qui pourrait toucher environ 26 millions $. Des matchs seront également présentés au Québec, en Ontario, au Nouveau-Brunswick et en Colombie-Britannique.

PLUS:pc