NOUVELLES
03/02/2014 03:31 EST | Actualisé 04/04/2014 05:12 EDT

Samuel Simard, 21 ans, accusé de meurtre non prémédité

Samuel Simard, un homme de 21 ans en liberté illégale, a été accusé du meurtre non prémédité de Ianick Saindon, au palais de justice de Québec, lundi après-midi.

Ianick Saindon, 25 ans, a succombé à d'importantes blessures au thorax dimanche. Il avait été retrouvé par une locataire dans le hall d'un immeuble à logements de la rue des Passereaux dans le secteur de Neufchâtel.

Samuel Simard a été arrêté à quelques mètres de là, dans un appartement de la rue du Patelin. Il a d'abord été considéré comme un témoin important, avant d'être formellement accusé.

Les policiers de Québec poursuivent l'enquête pour connaître le motif du crime et le lien entre l'accusé et la victime. « On est en train d'éclaircir les circonstances. Il y avait plusieurs personnes sur place. On est en train d'établir le lien et le modus », indique le porte-parole Pierre Poirier.

Il confirme que les blessures ont été causées par une arme blanche.

Les deux hommes sont bien connus des milieux policiers.

Samuel Simard était en liberté illégale depuis le 8 janvier. Il purgeait une peine de quatre ans de prison pour vol qualifié et usage d'une fausse arme à feu. Il venait d'obtenir une libération d'office, au deux tiers de sa peine, mais il ne s'est jamais présenté à la maison de transition où il devait habiter.

Ianick Saindon a des antécédents judiciaires en matière de vols, menaces et voies de fait entre autres.

Samuel Simard reviendra devant le tribunal le 28 mars.

Nombre de meurtres sur le territoire de la ville de Québec
AnnéeNombre de meurtres
2013 3
2012 3
2011 2

PLUS:rc