NOUVELLES
03/02/2014 11:02 EST | Actualisé 05/04/2014 05:12 EDT

LE MONDE EN BREF DU 4 FEVRIER

Voici le Monde en bref du mardi 4 février 2014 à 04H00 GMT:

KIEV - La diplomate en chef de l'Union européenne Catherine Ashton est attendue mardi en Ukraine pour une nouvelle tentative de mettre fin à la crise, incluant une éventuelle aide financière à laquelle Européens et Américains disent réfléchir.

Les Etats-Unis ont confirmé lundi discuter avec l'Union européenne de cette aide, dont le montant n'a pas été précisé, et que le chef de l'Etat ukrainien n'a de son côté pas commenté, lançant en revanche une mise en garde contre "l'extrémisme" de l'opposition.

MOSCOU - La Russie a appelé lundi l'opposition ukrainienne à renoncer aux "menaces" et aux "ultimatums", afin de permettre à l'Ukraine de sortir de la "crise profonde" qui déchire le pays depuis fin novembre, après la volte-face de Kiev face à l'UE.

BEYROUTH - Au moins 26 personnes, dont 11 enfants, ont été tuées lundi dans de nouveaux bombardements de l'armée syrienne sur la ville d'Alep (nord), menés à l'aide de barils d'explosifs lancés depuis des hélicoptères, a rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

L'OSDH a indiqué lundi que janvier 2014 avait été le mois le plus meurtrier depuis le début du conflit, avec 5.794 morts répertoriés.

ROME - Les participants à une réunion sur l'aide humanitaire à la Syrie ont déploré lundi à Rome que le volet humanitaire n'ait pas été davantage pris en compte dans les négociations de Genève, alors qu'il serait susceptible de restaurer la confiance.

WASHINGTON - Les Etats-Unis ont défendu lundi leur stratégie diplomatique en Syrie et ont nié que leur secrétaire d'Etat John Kerry ait plaidé auprès d'élus américains pour armer les rebelles syriens.

BANGKOK - Des manifestants en Thaïlande ont poursuivi leur mouvement lundi en promettant de faire tomber le gouvernement, au lendemain de législatives en partie boycottées et qui ont provoqué une mise en garde des Etats-Unis contre un éventuel coup d'Etat.

JUBA - Un groupe précurseur d'observateurs chargés de vérifier le cessez-le-feu signé le 23 janvier entre les belligérants sud-soudanais est arrivé au Soudan du Sud, où des combats restent signalés.

BAMAKO - Une délégation du Conseil de sécurité de l'ONU a rencontré lundi à Bamako les représentants des trois groupes armées du nord du Mali qui ont dit vouloir une "reprise rapide du dialogue" avec le gouvernement malien.

BANGUI - Deux mois après le début de l'intervention française en Centrafrique, la violence continue de secouer Bangui et l'intérieur du pays, où au moins 75 personnes ont été tuées en moins d'une semaine dans des affrontements entre civils chrétiens et musulmans dans l'Ouest.

L'armée française a cependant jugé lundi que "la violence a été en partie jugulée" en Centrafrique.

KAYSERI (Turquie) - Quatre policiers turcs jugés pour avoir tué un jeune manifestant pendant la fronde antigouvernementale de juin 2013 en Turquie ont nié lundi les accusations qui pèsent contre eux, au premier jour d'un procès sous haute tension à Kayseri (centre).

NYON (Suisse) - Le polémiste français Dieudonné a exécuté le geste polémique de la "quenelle" pendant son spectacle lundi à Nyon, en Suisse, après s'être référé "à tous ces gens qui s'en prennent à Dieudonné", parmi lesquels il a cité "la reine d'Angleterre".

Dieudonné venait d'être interdit d'entrée sur le territoire britannique, une mesure rarissime. La "quenelle" - un bras tendu vers le bas, l'autre bras replié touchant l'épaule -, présentée par les partisans de l'humoriste comme un geste "anti-système", est considérée par beaucoup comme un salut nazi inversé ou comme un geste antisémite.

NEW YORK - Wall Street a succombé lundi à la multiplication des signaux préoccupants pour l'économie mondiale et a poursuivi sa dégringolade du mois de janvier, un mauvais indicateur américain s'ajoutant aux inquiétudes sur les pays émergents ou la zone euro. Le Dow Jones a décroché de 2,08%, après avoir enregistré en janvier son pire mois depuis mai 2012, et son pire début d'année depuis 2009.

HONG KONG - Les marchés asiatiques étaient en fort repli mardi en raison d'inquiétudes généralisées pour l'économie américaine, la zone euro et les pays émergents. Tokyo plongeait de 2,62% peu avant la pause méridienne, Hong Kong perdait 2,15%, Sydney 1,33%, Séoul 1,41%. Shanghai et Taipei étaient fermées pour cause de congés de Nouvel an chinois.

SAN FRANCISCO - Le premier réseau social en ligne mondial, Facebook, fête ses dix ans mardi, un anniversaire qui s'annonce sans grand apparat malgré l'incroyable croissance affichée par le groupe.

mf/ob

PLUS:hp