C'est désormais officiel: la reine d'Angleterre Elizabeth II effectuera une visite d'état en France du 5 au 7 juin prochain pour les commémorations du 70e anniversaire du Débarquement de Normandie, a confirmé ce lundi Buckingham Palace.

Une visite de prestige confirmée par l'Elysée: la souveraine du Royaume-Uni sera accompagnée de son époux le Duc d’Edimbourg et tous deux seront reçus à l'Elysée pour l'occasion. Une quinzaine de chefs d'Etat devraient être invités, dont le président des États-Unis, Barack Obama.

Rumeurs d'abdication au Palais

De quoi clore l'incident diplomatique de 2009, quand la Reine n'avait pas été invitée aux célébrations pour le 65e anniversaire du D-Day. La dernière visite en France de la reine remonte à juin 2004, pour le 60e anniversaire du débarquement.

Mais cette visite sera d'autant plus scrutée de près que de nombreuses rumeurs d'abdication circulent à Londres sur une éventuelle abdication de la reine en faveur de son fils, le Prince Charles. Elizabeth, qui fêtera en avril son 88e anniversaire, a déjà diminué le rythme de ses voyages à l'étranger. Et sa visite en France au mois de juin pourrait bien être la dernière.

À VOIR AUSSI:

Loading Slideshow...
  • Chapeau la Reine

Loading Slideshow...
  • Edouard VIII

    Au Royaume-Uni, Edouard VIII est contraint d'abdiquer le 12 décembre 1936 pour épouser Wallis Simpson, une Américaine divorcée, évitant ainsi une crise constitutionnelle majeure. Son frère cadet Albert, père de l'actuelle souveraine Elizabeth II, est couronné roi sous le nom de George VI en mai 1937. (Photo: Edouard, devenu duc de Windsor, aux bras de Wallis Simpson, le 3 juin 1937)

  • Victor-Emmanuel III

    Victor-Emmanuel III, roi d'Italie depuis 1900, abdique le 9 mai 1946 en raison de sa collaboration avec le régime fasciste de Mussolini. Son fils Umberto II, le "Roi de mai", a pris le chemin de l'exil en juin de la même année, au lendemain d'un référendum instituant la République.

  • Michel Ier

    Michel Ier de Roumanie est contraint à l'abdication par les communistes en décembre 1947, puis à l'exil quelques mois plus tard. Il avait succédé en 1940 à son père, Carol II, considéré comme responsable du démembrement de la "Grande Roumanie".

  • Léopold III

    Leopold III de Belgique, sur le trône depuis 1934 mais controversé pour certaines de ses actions pendant la Seconde Guerre mondiale, abdique le 16 juillet 1951 en faveur de son fils Baudouin 1er. Il voulait ainsi écarter les risques de guerre civile qui menaçait lors de son retour sur le trône après six ans d'exil.

  • Farouk Ier

    Le roi Farouk Ier d'Egypte abdique en juillet 1952 lors de la révolution menée par Nasser, seize ans après son accession au trône. Son fils, Fouad II lui succède, mais est contraint de rejoindre sa famille en exil après la proclamation de la République moins d'un an plus tard, en juin 1953.

  • Jean du Luxembourg

    Le grand-duc Jean du Luxembourg abdique le 7 octobre 2000, après un règne de 36 ans, en faveur de son fils aîné le Prince Henri, devenu le 6e grand-duc de la monarchie luxembourgeoise. Jean avait succédé à sa mère la grande-duchesse Charlotte, après son abdication en 1964.

  • Norodom Sihanouk

    Le roi du Cambodge Norodom Sihanouk, 81 ans, renonce à la couronne le 7 octobre 2004 alors qu'il est soigné depuis quelques mois à Pékin pour un cancer. Le Conseil du trône choisit comme successeur, un de ses fils, le prince Norodom Sihamoni. Monté une première fois sur le trône en 1941, Sihanouk avait déjà abdiqué en 1955 en faveur de son père, avant de redevenir monarque constitutionnel en 1993.

  • Beatrix

    L'abdication en 2013 de la reine Beatrix des Pays-Bas le 30 avril 2013, à l'âge de 75 ans, en faveur de son fils Willem-Alexander, intervient après 33 ans de règne. Déjà, la reine Juliana avait abdiqué le 30 avril 1980, jour de son 71e anniversaire, en faveur de Beatrix, sa fille aînée. Juliana avait été intronisée en septembre 1948, au surlendemain de l'abdication de sa mère, la reine Wilhelmine.

  • Cheikh Hamad ben Khalifa Al Thani

    L'émir du Qatar, cheikh Hamad ben Khalifa Al Thani, abdique au profit de son fils, cheikh Tamim ben Hamad al-Thani, le 25 juin 2013, affirmant vouloir passer le flambeau à la nouvelle génération dans ce riche Etat gazier du Golfe au rôle diplomatique de premier plan. L'abdication de l'émir (61 ans), arrivé au pouvoir en 1995 par une révolution de palais, est une démarche rare dans l'histoire récente du monde arabe.

  • Juan Carlos

    Le roi d'Espagne Juan Carlos, âgé de 76 ans, a abdiqué au profit de son fils, le prince Felipe, lundi 2 juin 2014. Juan Carlos, monté sur le trône à la mort de Francisco Franco en novembre 1975, a construit sa popularité en menant la transition de l'Espagne vers la démocratie, avant de connaître une fin de règne marquée par les ennuis de santé et les scandales.

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.


Comment connecter son compte HuffPost à Facebook pour pouvoir commenter?