NOUVELLES
03/02/2014 02:09 EST | Actualisé 05/04/2014 05:12 EDT

Des frappes aériennes font 18 morts en Syrie, dont cinq enfants

BEYROUTH - Au moins 18 personnes, dont cinq enfants, ont perdu la vie lundi quand l'armée de l'air syrienne a frappé des quartiers rebelles d'Alep, dans le nord du pays.

Une quarantaine de personnes avaient été tuées au même endroit, dimanche.

Les raids de lundi ciblaient les districts de Hanano, Qadi Askar et Mouwasalat, selon l'Observatoire syrien des droits de la personne, à Londres. Le groupe affirme que des hélicoptères ont largué des barils remplis d'explosifs et de débris de métal, causant des dommages immenses.

Des vidéos amateures mises en ligne montrent des résidants de Hanano fouillant frénétiquement les décombres d'un édifice pour tenter de retrouver des survivants. Les images montrent aussi un homme ensanglanté qui titube alors qu'il transporte un enfant blessé, ou encore deux hommes plaçant un corps déchiqueté sur un tapis pendant que deux femmes hurlent leur peine.

L'Observatoire a ajouté, lundi, pouvoir confirmer la mort de 5794 personnes en janvier, ce qui en fait le mois le plus mortel depuis le début du conflit. Un millier d'autres personnes pourraient aussi avoir été tuées.

Cette hausse du nombre de victimes est en partie attribuée à une recrudescence des affrontements entre rebelles.

PLUS:pc