NOUVELLES
03/02/2014 11:00 EST | Actualisé 05/04/2014 05:12 EDT

Des conditions relevées pour la course en canot à glace

La course en canot du Carnaval de Québec s'annonce particulièrement exigeante cette année en raison des conditions de glace sur le fleuve Saint-Laurent.

Les glaces sont arrivées dès la mi-décembre cette année, ce qui a permis aux équipes de commencer leur préparation plus tôt. Toutefois, les conditions sont difficiles, témoigne Frédérique Saucier, rameuse de l'équipe Château Laurier Québec - George V qui participera à la course dimanche.

« Avec les froids intenses qu'on a eus, avec la neige qu'on a reçue, il y a beaucoup de glace sur le fleuve, il y a beaucoup de relief. Elles sont très hautes, alors on ne parle pas de belles grandes plaques lisses comme une patinoire », fait savoir la rameuse.

Les équipes devront user de stratégie pour se frayer un chemin à travers les glaces.  

« Le fleuve entre Québec et Lévis est vraiment plus étroit, donc c'est vraiment une zone d'étranglement où les glaces vont se serrer entre elles, alors ça va vraiment amener un niveau de difficulté élevé », ajoute Frédérique Saucier.

La compétitrice et son équipe se disent en grande forme pour la compétition à laquelle elles ont le bonheur de participer.

« C'est vraiment une passion, c'est l'adrénaline, c'est addictif. C'est une grande satisfaction, mais c'est aussi un privilège quand on est au milieu du fleuve, qu'on voit le soleil sur la ville de Québec, le Château Frontenac, c'est comme une fierté, c'est un endroit qui est inaccessible l'hiver sur le fleuve », mentionne Frédérique Saucier.

Le départ de la course entre les deux rives du Saint-Laurent sera donné dimanche à 13 h 30 au bassin Louise.

PLUS:rc