NOUVELLES
03/02/2014 02:11 EST | Actualisé 04/04/2014 05:12 EDT

Création de services interactifs à Montréal : moins facile que prévu

Un directeur de la Ville de Montréal prévient les élus que l'implantation de services interactifs avec les citoyens pour signaler par exemple la présence de nids-de-poule entraînera une réorganisation importante du travail.

Le maire Denis Coderre prévoit offrir dès cette année des applications pour communiquer plus efficacement avec la Ville.

Le directeur du Service du capital humain et des communications, Jean-Yves Hinse, répondait ce matin aux questions de la Commission des finances chargée d'étudier le budget 2014 de l'administration Coderre.

« T'as beau envoyer des photos, si les gens disent " je l'ai eu la photo, arrêtez d'en envoyer des photos, je sais qu'il y a une problématique " d'une part, d'autre part juste s'assurer qu'il y a effectivement une rétroaction. Alors au-delà des technologies, développer une application 3A ou les nids-de-poule, ce n'est pas grand-chose on parle de 3 à 400 000 dollars à peu près, mais on est très inquiet de la charge de travail, car là c'est une transformation majeure et significative dans vos façons de faire dans vos arrondissements », a dit M. Hinse.


La Ville de Montréal prévoit aussi implanter un nouveau site web cette année pour remplacer celui approuvé il y a 10 ans.

PLUS:rc