NOUVELLES
03/02/2014 08:53 EST | Actualisé 05/04/2014 05:12 EDT

Après une longue attente, les fans des Seahawks ont célébré la victoire

SEATTLE - Après avoir patienté pendant des décennies pour voir l'une de leur équipe remporter un titre majeur de sport professionnel, des milliers de résidants de Seattle ont envahi les rues, fait résonner feux d'artifice et klaxon et agité des drapeaux à la suite de la décisive victoire des Seahawks lors du Super Bowl, dimanche.

«Je suis né ici, j'ai grandi ici! Il s'agit de mon rêve ultime!, a crié John Caro qui, en compagne de sa femme Corina, ont accouru vers la rue Lake City Way, dans North Seattle, et tapé dans les mains des passants qu'ils croisaient. Ça fait tellement longtemps que nous attendions cela!»

Les Seahawks ont vaincu les Broncos de Denver 43-8, dimanche. Il fallait remonter à 1979 et aux Supersonics, dans la NBA, pour retracer la dernière équipe majeure professionnelle de Seattle à être couronnée championne de sa ligue. Le Storm de Seattle, une formation de la Ligue professionnelle de basketball féminin, a remporté deux championnats de la WNBA, en 2004 et en 2010.

Après le match, dimanche, les policiers de Seattle sont sortis en grand nombre et ont sillonné plusieurs quartiers de la ville. Les autorités enquêtaient d'ailleurs sur deux fusillades survenues pendant les célébrations de grande envergure qui ont suivi l'éclatant triomphe des hommes de Pete Carroll.

Dans les deux cas, des coups de feu ont retenti peu avant minuit, lundi, dans le quartier du Pioneer Square, où des milliers de partisans s'étaient réunis. Selon Mark Jamieson, un porte-parole des autorités policières, deux personnes ont été hospitalisées pour traiter des blessures qui ne menaçaient pas leur vie. Un suspect mêlé à la première fusillade a été arrêté après que des policiers se trouvant à proximité eurent entendu des coups de feu et l'ont vu courir. Personne n'a été arrêté en lien avec la seconde fusillade.

Les motifs de ces fusillades demeuraient nébuleux.

Pendant la majeure partie de la soirée, dimanche, la foule affichait une attitude festive mais les événements se sont envenimés plus tard lorsque des fêtards ont lancé des bouteilles en direction des policiers et fracassé des vitrines, selon M. Jamieson. Des officiers en tenue anti-émeute ont éventuellement dispersé la foule.

Le service de lutte contre les incendies a rapporté une demi-douzaine de feux de joie dans des rues de divers secteurs de la ville, la plupart sur des divans et des matelas. Le plus important a été observé près de l'Université de Washington, où une personne a été arrêtée.

En tout, les policiers ont procédé à six arrestations, incluant les suspects liés à la fusillade et à l'incendie, a précisé M. Jamieson.

Par ailleurs, le maire Ed Murray a annoncé que le défilé de la victoire aura lieu mercredi, avec un itinéraire qui passera par le centre-ville et qui s'achèvera au CenturyLink Field, le domicile des nouveaux champions de la NFL.

PLUS:pc