NOUVELLES
02/02/2014 11:34 EST | Actualisé 04/04/2014 05:12 EDT

Yves Ryan, maire de Montréal-Nord pendant 38 ans, est décédé à l'âge de 85 ans

MONTRÉAL - L'ancien maire de Montréal-Nord, Yves Ryan, est décédé dans la nuit de samedi à dimanche, à l'âge de 85 ans, ont indiqué divers médias.

M. Ryan aurait succombé à un malaise cardiaque dans un hôpital de Montréal.

Yves Ryan, qui était le frère cadet de l'ancien journaliste, ministre et chef du Parti libéral du Québec (PLQ) Claude Ryan, a présidé aux destinées de Montréal-Nord pendant plus de 38 ans, de 1963 à 2001. Il a été élu lors de dix élections, dont six fois par acclamation.

S'opposant aux fusions municipales en 2000, il a quitté ses fonctions lorsque sa ville est devenue un arrondissement de Montréal, en 2001.

Yves Ryan a aussi tenté une incursion en politique fédérale. Il avait été candidat du Parti progressiste-conservateur du Canada dans la circonscription montréalaise de Bourassa en 1968. Il avait subi la défaite face au libéral Jacques Trudel.

Le maire de Montréal, Denis Coderre, qui a côtoyé M. Ryan lorsqu'il était lui-même député de Bourassa, a tenu à lui rendre hommage, dimanche. Selon lui, Yves Ryan «a toujours été un exemple de leadership, de proximité avec les citoyens et de dévouement total pour sa ville et sa population».

«C'est un monument de la politique municipale montréalaise qui nous a quittés», a-t-il ajouté.

Le chef du Parti libéral du Québec, Philippe Couillard, a salué M. Ryan sur Twitter.

«J'offre mes plus sincères condoléances à la famille et aux proches de M. Yves Ryan. Un homme engagé, authentique et près des gens», a écrit le chef libéral.

L'actuel maire de l'arrondissement de Montréal-Nord, Gilles Deguire, a pour sa part souhaité rendre un dernier hommage à M. Ryan. «Les résidants de Montréal-Nord se souviendront d'un maire honnête et fier, qui a fait progresser Montréal-Nord par une gestion rigoureuse des fonds publics, par un travail acharné pendant près de quatre décennies, et par une proximité des citoyens hors du commun», a-t-il déclaré dans un communiqué.

PLUS:pc