NOUVELLES
02/02/2014 06:34 EST | Actualisé 04/04/2014 05:12 EDT

Woody Allen rejette les accusations d'agression sexuelle "fausses et honteuses"

Le réalisateur américain Woody Allen a rejeté dimanche les accusations d'agression sexuelle proférées par sa fille adoptive, les qualifiant de "fausses et honteuses".

"M. Allen a lu l'article et le considère comme faux et honteux", a déclaré son agent Leslee Dart dans un communiqué diffusé au lendemain de la publication d'une lettre ouverte de Dylan Farrow, 28 ans, sur un blog du New York Times, l'accusant d'agression sexuelle lorsqu'elle était enfant.

Selon son agent, Woody Allen va réagir "très rapidement". Mme Dart a également indiqué qu'aucune poursuite n'avait été engagée à l'époque contre le réalisateur et qu'aucune preuve d'agression sexuelle n'avait été avancée par des experts indépendants mandatés par la justice.

En pleine saison des Oscars, la fille adoptive de Woody Allen a décidé de briser son silence sur des allégations vieilles de 20 ans que le réalisateur a toujours démenties.

"Quand j'avais sept ans, Woody Allen m'a prise par la main, et m'a conduite dans un petit grenier mal éclairé au 2e étage de notre maison. Il m'a dit de m'allonger sur le ventre et de jouer avec le train électrique de mon frère. Et il m'a agressée sexuellement", affirme la jeune femme dans cette lettre ouverte publiée samedi soir.

Dylan Farrow avait été adoptée par Mia Farrow et le réalisateur quand ils formaient un couple dans les années 80.

Ces allégations avaient une première fois fait surface en 1992, quand l'actrice et le réalisateur étaient engagés dans une bataille judiciaire sans merci pour la garde de leurs trois enfants.

rr-oh/mf/ob

PLUS:hp