NOUVELLES
02/02/2014 04:58 EST | Actualisé 26/08/2014 07:16 EDT

Un Saoudien décapité pour meurtre

Un Saoudien, condamné à mort pour le meurtre d'un compatriote, a été décapité au sabre mardi à Qatif, dans l'est du royaume, a annoncé le ministère de l'Intérieur.

Mohamed al-Tarouti avait été reconnu coupable d'avoir tué Abdallah Abou Sarir en le heurtant mortellement par sa voiture à la suite d'un différend, a ajouté le ministère dans un communiqué publié par l'agence officielle Spa.

Sa décapitation porte à 38 le nombre d'exécutions en Arabie saoudite depuis le début de l'année, selon un décompte de l'AFP.

L'ONG de défense des droits de l'Homme, Human Rights Watch (HRW) s'est alarmé jeudi de l'augmentation du nombre d'exécutions dans le royaume, soulignant que 19 personnes --dont huit condamnées pour des délits non violents (trafic de drogue et sorcellerie)-- avaient été exécutées entre les 4 et 20 août.

En 2013, 78 condamnés à mort de différentes nationalités ont été exécutés en Arabie saoudite, selon un bilan établi par l'AFP. Le viol, le meurtre, l'apostasie, le vol à main armée et le trafic de drogue y sont passibles de la peine capitale dans ce royaume ultraconservateur qui applique strictement la charia, la loi islamique.

bur/tm/faa

PLUS:hp