NOUVELLES
02/02/2014 02:57 EST | Actualisé 04/04/2014 05:12 EDT

Les fondeurs norvégiens dominent les sprints de la Coupe du monde de Toblach

TOBLACH, Italie - Les fondeurs Alex Harvey et Dasha Gaïazova ont mis la touche finale à leur préparation en vue des Jeux olympiques de Sotchi avec de modestes résultats lors des sprints de la Coupe du monde de Toblach dominés par les concurrents norvégiens et allemands.

Chez les hommes, les Norvégiens Ola Vigen Hattestad et Eirik Brandsal ont signé un doublé. L'Allemand Joseph Wenzl a complété le podium, ce qui lui a permis de se hisser en tête du classement du sprint.

Harvey, de Saint-Ferréol-les-Neiges, a été éliminé en quarts de finale et il s'est contenté du 20e rang.

«C'est vraiment une belle victoire pour moi aujourd'hui, a précisé Hattestad. J'ai dit après les championnats norvégiens que j'étais prêt pour les Jeux de Sotchi et je pense que je l'ai prouvé aujourd'hui.»

Après s'être classé 22e des qualifications, Harvey a pris le quatrième rang de sa vague quart de finale, insuffisant pour lui permettre d'avancer dans la ronde suivante.

«Je suis content de ma journée car, lors de la dernière Coupe du monde avant les Jeux de Vancouver ou les Championnats du monde, je finissais autour de la 60e place. Je n'avais vraiment pas d'attentes cette fin de semaine», a commenté Harvey.

Surprenant cinquième du 15 kilomètres classique samedi, Harvey estime qu'il aurait pu faire mieux sans une erreur tactique en quarts de finale.

«Nous devions faire deux boucles et je prenais le virage au pied de la montée assz large, ce qui me faisait perdre une place à chaque tour. Je ne l'ai pas bien négocié et ça m'a coûté un peu. Lorsqu'ils sont dans le trafic, les sprinters purs sont très rapides pour accélérer. S'ils ont un centimètre à prendre, ils vont le prendre, tandis que moi, j'ai besoin d'un peu plus de place pour m'exprimer sur mes skis. Ceci étant dit, je suis confiant avec ce que j'ai pu faire dans mon dernier 150 mètres, car dans le dernier droit, j'étais sixième et j'ai quand même réussi à rattraper deux gars.»

Les autres Canadiens — Jesse Cockney (47e), Devon Kershaw (60e) et Len Valjas (64e) — n'ont pas franchi le cap des qualifications.

Dans l'épreuve féminine, le Norvégienne Marit Bjoergen a triomphé en deux minutes 59,80 secondes pour devancer l'Allemande Denise Herrmann de 43 centièmes de seconde et sa coéquipière Ingvild Flugstad Oestberg de 1,46 seconde.

Gaïazova, également de Saint-Ferréol-les-Neiges, a pris le 25e rang, terminant cinquième de sa manche quart de finale.

L'Ontarienne Perianne Jones a fini au 30e rang.

PLUS:pc