NOUVELLES
02/02/2014 05:16 EST | Actualisé 04/04/2014 05:12 EDT

Le cinéaste brésilien Eduardo Coutinho tué à son domicile de Rio

Le réalisateur brésilien Eduardo Coutinho a été tué dimanche lors d'une attaque aux circonstances encore troubles survenue à son domicile de Rio de Janeiro, a rapporté la télévision brésilienne.

Selon certaines informations, l'artiste âgé de 80 ans pourrait avoir été poignardé par son propre fils Daniel, qui souffre d'un déséquilibre mental. Son épouse Maria, 62 ans, a été blessée par des coups de couteau à la poitrine et au foie et transportée à l'hôpital, a annoncé la chaîne Globo.

Selon la même source, Daniel Coutinho, 41 ans, a aussi souffert de blessures infligées par une arme blanche.

M. Coutinho, peu connu en France alors qu'il a fait ses premières armes à l'Institut des hautes études cinématographiques (IDHEC), est surtout célèbre au Brésil pour avoir réalisé en 1967 "ABC do Amor" ("l'ABC de l'amour") sélectionné au festival de Berlin.

Il est également reconnu pour un important travail de documentariste entamé dans les années 1950. A noter dans son parcours le drame documentaire "20 ans après" relatant l'histoire d'un leader paysan qu'il a mis 20 ans à réaliser après avoir dû mettre sa carrière entre parenthèses à cause du coup d'Etat militaire de 1964.

Parmi ses documentaires réalisés dans les années 2000 figurent "Babilonia 2000", articulé autour de rencontres dans une favela de Rio, "Edificio Master", portrait d'habitants d'un immeuble bourgeois de Copacabana, ou encore "Ouvriers", portant sur la lutte des métallurgistes de Sao Paulo dans les années 1980.

M. Coutinho avait récemment confié qu'il projetait de réaliser un nouveau film sur la colère sociale de juin dernier, lorsque des manifestations massives avaient eu lieu pour fustiger la corruption et les dépenses somptuaires des autorités en vue de la Coupe du monde 2014 et des Jeux olympiques 2016 de Rio.

cw/ag/plh

PLUS:hp