NOUVELLES
01/02/2014 02:41 EST | Actualisé 02/04/2014 05:12 EDT

Plus de 136 000 morts en Syrie, selon une ONG

La guerre civile en Syrie a fait plus de 136 000 morts depuis trois ans, a rapporté samedi l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), une ONG installée en Grande-Bretagne.

Parmi les morts, l'OSDH dénombre 47 998 civils, dont 7372 enfants et 4920 femmes.

Le bilan des morts ne comprend pas les 17 000 détenus et les personnes disparues dans les prisons du régime, pas plus que les 6000 soldats et militants pro-régime détenus en captivité par des combattants rebelles, précise l'organisation sur sa page Facebook.

Dans son précédent bilan, publié fin décembre, l'organisation dénombrait 130 433 morts, mais les violents combats qui ont éclaté entre rebelles et soldats ont fait quelque 6000 morts depuis, faisant du mois de janvier « un des plus sanglants » depuis le début du conflit.

Parmi l'opposition au président Bachar Al-Assad, le bilan s'élève à 31 629 morts, dont plus de 8000 djihadistes, alors que du côté des forces du régime, 53 167 soldats et membres de milices gouvernementales sont morts.

L'OSDH, qui s'appuie sur un large réseau de sources médicales et de militants à travers la Syrie, a à nouveau insisté samedi pour que « les crimes de guerre » soient pris en charge par la Cour pénale internationale.

L'ONU a récemment fait savoir qu'elle ne communiquera plus d'estimations sur le nombre de morts en Syrie, jugeant que les sources fiables ne sont pas assez nombreuses.

En juin 2013, l'ONU avait annoncé avoir compilé 93 000 morts pendant les deux premières années du conflit en Syrie, tout en prévenant que le bilan réel pourrait être bien plus lourd.

PLUS:rc