NOUVELLES
01/02/2014 07:53 EST | Actualisé 03/04/2014 05:12 EDT

Peyton Manning récolte deux honneurs dont celui de joueur le plus utile

NEW YORK, États-Unis - Quelques instants après avoir été récompensé à titre de Joueur offensif par excellence selon l'Associated Press, Peyton Manning a eu droit à l'honneur individuel le plus convoité, samedi soir : celui de Joueur le plus utile à son équipe dans la NFL.

Le quart étoile des Broncos de Denver a mérité ce titre pour la cinquième fois de sa glorieuse carrière, et il est venu à un vote près de l'emporter de façon unanime.

Tom Brady, son grand rival des Patriots de la Nouvelle-Angleterre, l'en a empêché, récoltant le seul autre vote parmi un groupe de 50 journalistes couvrant les activités de la ligue sur une base régulière.

«Je suis honoré par cet honneur et reconnaissant envers ma famille, (le propriétaire des Broncos) Pat Bowlen, John Elway, John Fox et l'ensemble de l'organisation des Broncos de Denver et, bien sûr, mes entraîneurs et mes coéquipiers», a déclaré Manning dans une vidéo pré-enregistrée.

Parce qu'il poursuivait sa préparation en vue du match du Super Bowl de dimanche contre les Seahawks de Seattle, Manning n'a pu faire acte de présence samedi soir.

«J'ai délégué deux personnes pour recueillir le trophée en mon nom : mon père Archie et mon fils Marshall. Merci beaucoup et que Dieu vous bénisse.»

Archie Manning, qui tenait son petit-fils Marshall dans ses bras, a accepté le trophée des mains de deux anciens lauréats, les quarts Joe Montana et Aaron Rodgers.

Manning a aussi été élu le Joueur le plus utile à son équipe en 2003, en 2004, en 2008 et en 2009, avec les Colts d'Indianapolis. L'an dernier, à sa première saison avec les Broncos, il a terminé au deuxième rang à ce chapitre, derrière le demi offensif Adrian Peterson, des Vikings du Minnesota.

Aucun autre joueur dans l'histoire de la NFL a mérité cet honneur plus de trois fois. Dans toute l'histoire du sport professionnel nord-américain, Manning est cependant devancé par Wayne Gretzky (neuf titres), au hockey, Barry Bonds (sept), au baseball, et Kareem Abdul-Jabbar (six), au basketball.

Manning a réécrit le livre des records en lançant 55 passes de touché en saison régulière. Il a aussi effacé la marque pour le plus grand nombre de verges gagnées par la voie des airs, avec 5477, aidant les Broncos à se forger un dossier de 13-3, le meilleur dans l'Association américaine.

Dans la course au titre de Joueur offensif par excellence, qu'il récolte pour une deuxième fois en carrière, Manning a amassé 33 votes. Il a été préféré au demi LeSean McCoy, des Eagles de Philadelphie, qui a mérité dix votes, comparativement à quatre pour le porteur de ballon Jamaal Charles, des Chiefs de Kansas City.

Le vice-président exécutif des Broncos, John Elway, a accepté le prix au nom de Manning.

«Je peux dire que je n'ai jamais vu une aussi bonne saison de la part d'un quart-arrière que celle de Peyton Manning, a affirmé Elway, qui avait été élu Joueur le plus utile à son équipe, avec les Broncos, en 1987.

«Ce fut vraiment extraordinaire de voir tout ce qu'il a accompli cette année.»

Manning avait remporté le titre de Joueur offensif par excellence en 2004 et terminé au deuxième rang du scrutin, l'an dernier, derrière Peterson, là encore.

PLUS:pc