NOUVELLES
01/02/2014 04:30 EST | Actualisé 02/04/2014 05:12 EDT

Convoyeurs de fonds attaqués à Longueuil: le syndicat exige plus d'effectifs

LONGUEUIL, Qc - La tentative de vol qualifié ayant visé des convoyeurs de fonds à Longueuil, dans la nuit de vendredi à samedi, pousse un chef syndical à demander une rencontre avec le ministre fédéral de la Sécurité publique pour parler des effectifs nécessaires dans les véhicules blindés.

Jerry Dias, président du syndicat Unifor, affirme que cet incident souligne la nécessité d'exiger plus de gardes de sécurité dans les véhicules qui transportent de grandes sommes d'argent.

Selon la police de Longueuil, un homme de 32 ans aurait attaqué deux convoyeurs de fonds qui quittaient les guichets automatiques de la Banque TD située au 2145, boulevard Roland-Therrien, dans le Vieux-Longueuil, vers 1 h 37.

C'est alors que l'individu, un résidant de Longueuil, a été atteint d'un projectile d'arme à feu. Son décès a été constaté à l'hôpital, 45 minutes plus tard. Les deux agents ont été hospitalisés pour choc nerveux.

Des enquêteurs ont été dépêchés sur les lieux afin de reconstituer la scène de crime.

M. Dias estime que le fait de n'avoir que deux employés par véhicule est tentant pour les voleurs.

«Des équipes de deux personnes, ce n'est tout simplement pas sûr. Cela fait partie d'un nivellement vers le bas qui doit s'arrêter», a-t-il déclaré dans un communiqué publié samedi.

Il s'agit du troisième vol au pays visant des équipes de deux agents depuis le mois de décembre, a-t-il soutenu.

Le syndicat Unifor, né l'an dernier de la fusion des Travailleurs canadiens de l'automobile et du Syndicat des communications, de l'énergie et du papier, représente 2000 travailleurs dans l'industrie des véhicules blindés.

Le vol récent le plus médiatisé d'un véhicule blindé a eu lieu à Edmonton en 2012, lorsqu'un agent a tiré sur quatre membres de son équipe alors qu'ils remplissaient des guichets automatiques sur le campus d'une université. Trois des agents ont été tués. L'assaillant, Travis Baumgartner, a plaidé coupable à des accusations de meurtre et a été condamné à 40 ans de prison sans possibilité de libération.

PLUS:pc