NOUVELLES
31/01/2014 02:05 EST | Actualisé 02/04/2014 05:12 EDT

Super Bowl: la poudre suspecte était un canular

ASSOCIATED PRESS
In this photograph taken with a fisheye lens, the NFL logo at midfield of MetLife Stadium is illuminated by lights on television reporters' videocameras as members of the media are given a tour under a tarp used by crews to keep the turf dry ahead of Super Bowl XLVIII, Wednesday, Jan. 15, 2014, in East Rutherford, N.J. Among other preparations, crews are setting up a perimeter 300 feet from the entrances to the stadium as a security measure. (AP Photo/Julio Cortez)

NEW YORK - Une poudre blanche suspecte, envoyée à au moins cinq hôtels près du stade où se jouera dimanche le Super Bowl dans les environs de New York, était inoffensive, a indiqué vendredi la police après de premières analyses.

Les enquêteurs ont tendance "à penser qu'il s'agit d'une substance à base de maïzena", a précisé à l'AFP un porte-parole de la police de Carlstadt (New Jersey, est) John Cleary. "Cela ressemble à une blague", a-t-il ajouté.

La tension était montée d'un cran sitôt l'annonce de la découverte de ces enveloppes, deux jours avant la finale de football américain, l'événement sportif le plus regardé de l'année aux Etats-Unis.

Le Super Bowl doit rassembler plus de 80.000 personnes dimanche soir au stade MetLife d'East Rutherford, à 15 kilomètres à l'ouest de Manhattan, et d'impressionnantes mesures de sécurité ont été mises en place.

L'unité antiterroriste du FBI et des unités spécialisées dans les matières dangereuses s'étaient immédiatement rendues dans les hôtels en question dans la matinée, après avoir été alertées par un hôtel de Carlstadt qui avait reçu une enveloppe dont s'était échappée une poudre blanche.

Une porte-parole du FBI avait annoncé qu'une enquête avait été ouverte, mais qu'il n'y avait pas de blessés et que les zones concernées avaient été sécurisées.

Quatre autres hôtels, dont deux à Rutherford, tout près du stade du Super Bowl, ont également été visés par ces envois.

Une autre enveloppe contenant de la poudre a également été envoyée aux bureaux de l'ancien maire de New York Rudy Giuliani. Là aussi, les premières analyses ont conclu que "ce n'était pas un produit toxique", a dit à l'AFP une porte-parole de la police de New York.

LIRE AUSSI:

» Le Super Bowl 2014 pour les nuls

» Les publicités du Super Bowl 2014 (VIDÉOS)

» Sexy: les cheerleaders du Super Bowl 2014 (PHOTOS)

» Grand déploiement de sécurité à New York

INOLTRE SU HUFFPOST

Les publicités du Super Bowl 2014