POLITIQUE
31/01/2014 10:47 EST | Actualisé 31/01/2014 10:49 EST

Rob Ford: petites victoires budgétaires; nouvelle enquête

CP

Alors que le conseil municipal de Toronto a finalement adopté le budget annuel, le ministère des Services correctionnels rouvre son enquête sur l'ex-beau-frère de Rob Ford qui accuse le maire de l'avoir fait tabasser en prison.

Plus tôt cette semaine, l'ancien mari de la sœur de M. Ford, Scott MacIntyre, a déposé une poursuite contre le maire et les autorités carcérales.

Il allègue que Rob Ford a cherché à le faire taire en 2012, pour ne pas qu'il ne parle aux médias de sa consommation d'alcool et de drogue.

Rob Ford a rejeté ces accusations selon lesquelles il aurait ordonné à l'époque à des acolytes de rudoyer M. MacIntyre dans une prison torontoise. Ce dernier a perdu quatre dents dans la confrontation, en plus d'avoir une jambe cassée.

Le Globe and Mail indique que les autorités carcérales enquêtent pour voir s'il y a eu alors « une violation potentielle » de ses politiques.

Budget adopté

Le maire a par ailleurs qualifié de « fantôme » le budget de 9,6 milliards de dollars adopté jeudi par le conseil municipal, qui a en grande partie rejeté ses suggestions.

« C'est le pire budget que j'ai vu. » — Rob Ford, maire de Toronto

M. Ford proposait des économies de 60 millions de dollars.

Le conseil a approuvé certaines de ses propositions, telles que celle de mettre fin à la publication de bulletins d'information municipaux qui auraient coûté 476 000 $ cette année. En revanche, les élus ont rejeté la plupart de ses suggestions plus substantielles, dont celle de sabrer 7 millions pour la plantation de 97 000 arbres.

« Savez-vous que les arbres sont bons pour l'environnement? » a demandé au maire la conseillère Mary-Margaret McMahon. « Ces arbres nous ont coûté 50 millions durant la crise du verglas [de décembre dernier]? », a répondu Rob Ford.

Isolé politiquement au conseil, le maire se présente à nouveau comme le seul véritable défenseur des contribuables, à l'approche des élections d'octobre prochain.

Le conseil avait déjà approuvé mercredi une hausse totale de 2,71 % de l'impôt foncier cette année.

INOLTRE SU HUFFPOST

The Many Faces Of Rob Ford