NOUVELLES
31/01/2014 02:52 EST | Actualisé 01/04/2014 05:12 EDT

Ouzbékistan: des militants emprisonnés pour avoir soutenu les manifestations en Ukraine

Un tribunal d'Ouzbékistan a condamné un groupe de militants parmi lesquels figurent une photographe de renom à des peines de 15 jours de prison et à des amendes pour avoir manifesté dans le centre de Tachkent en soutien aux manifestants en Ukraine.

La photographe indépendante Oumida Akhmedova a indiqué à l'AFP avoir été condamnée à une amende de 872 dollars et son fils Temour Karpov à une amende de 1.308 dollars pour avoir manifesté sans autorisation, lors d'une audience jeudi devant le tribunal de cette ex-république soviétique d'Asie centrale.

"Deux autres militants ont reçu aussi des amendes tandis que trois hommes, dont un Ukrainien, ont été condamnés à 15 jours de prison", a déclaré Mme Akhmedova.

Les militants s'étaient brièvement rassemblées lundi dans des endroits publics de Tachkent, et s'étaient pris en photo en train de brandir des drapeaux ukrainiens et géorgiens. Ils avaient aussi remis à l'ambassade ukrainienne à Tachkent une pétition en faveur des protestations pro-européennes après avoir manifesté devant le bâtiment.

L'Ukraine est le théâtre depuis plus de deux mois d'une contestation sans précédent contre le régime du président Viktor Ianoukovitch.

Mme Akhmedova avait déjà été condamnée en 2010 pour avoir "calomnié" par voie de presse l'Ouzbékistan en diffusant des clichés et un documentaire décrivant notamment la misère dans le pays, un délit passible de deux ans de prison.

Elle avait été aussitôt amnistiée, le juge ayant pris en compte le fait que Mme Akhmedova avait trois enfants et un casier judiciaire vierge.

L'Ouzbékistan est régulièrement critiqué par des ONG pour les violations des droits de l'homme et l'emprisonnement d'opposants.

msm/edy/bfi/jh

PLUS:hp