DIVERTISSEMENT
31/01/2014 11:57 EST | Actualisé 02/04/2014 05:12 EDT

Mafalda : la vedette de bande dessinée a 50 ans

AFP via Getty Images
RESTRICTED TO EDITORIAL USE, MANDATORY MENTION OF THE ARTIST UPON PUBLICATION, TO ILLUSTRATE THE EVENT AS SPECIFIED IN THE CAPTION A woman visits the exhibition 'Mafalda' by Argentinian cartoonist Quino, on the first day of the 'Festival international de la bande dessinee' in Angouleme, on January 30, 2014. AFP PHOTO / NICOLAS TUCAT (Photo credit should read NICOLAS TUCAT/AFP/Getty Images)

Mafalda, la célèbre petite fille aux remarques assassines imaginée par Quino, fête ses 50 ans. À cette occasion, le 41e Festival international de la bande dessinée d'Angoulême (FIBD), qui se tient en France du 30 janvier au 2 février, lui consacre une exposition. 

Malheureusement, à plus de 80 ans, pour des raisons de santé, le célèbre dessinateur argentin a dû décliner l'invitation des organisateurs du FIBD.

Fils d'un couple d'immigrants espagnols d'Andalousie installés en Argentine, Joaquin S. Lavado est surnommé Quino très tôt pour le distinguer de son oncle Joaquín Tejón, peintre et dessinateur à qui il attribue sa vocation, découverte à l'âge de trois ans.

Benjamin d'une famille de trois garçons, Quino part pour Buenos Aires quand ses parents disparaissent de manière prématurée.

Après 10 ans de publication de ses dessins à l'humour grinçant, Quino se met à publier Mafalda, qui fait son apparition le 29 septembre 1964 dans la revue Primera Plana. Quino cessera de la dessiner un peu moins de 10 ans plus tard.

Les histoires de cette gamine révoltée contre la soupe, passée maître dans l'art de remettre les adultes à leur place en quelques cases, connaissent un succès colossal (la BD est l'une des plus diffusées au monde), mais ses débuts ont été plus modestes.

C'est en Italie que Mafalda paraît pour la première fois à l'étranger, à la fin des années 1960. La préface de l'album est signée par le directeur de la collection, un certain Umberto Eco, qui qualifie Mafalda de « petite fille qui ne veut pas assumer l'univers frelaté de ses parents ». Il faudra cependant attendre 1973 pour que les premiers albums en français paraissent en France. 

En 2011, le Centre national d'exposition de Jonquière avait accueilli l'exposition « En voyage avec Mafalda », créée en 2004 pour souligner le 40e anniversaire de la première publication du personnage en Argentine.

En 2014, Glénat réédite l'intégrale de Mafalda en français pour souligner le 50e anniversaire du personnage. 

INOLTRE SU HUFFPOST

De la vie au comics