NOUVELLES
31/01/2014 11:33 EST | Actualisé 02/04/2014 05:12 EDT

Les dirigeants du CIO se réuniront à Sotchi pour revoir les derniers préparatifs

Alexander Hassenstein via Getty Images
SOCHI, RUSSIA - JANUARY 31: Police security patrol around the Rosa Khutor Mountain Cluster village ahead of the Sochi 2014 Winter Olympics on January 31, 2014 in Rosa Khutor, Sochi, Russia. (Photo by Alexander Hassenstein/Getty Images)

SOTCHI, Russie - Cinq jours avant la cérémonie d'ouverture, le nouveau président du CIO, Thomas Bach, réunira son cabinet restreint pour revoir les derniers préparatifs et les mesures de sécurité en vue des Jeux olympiques de Sotchi. Il en profitera aussi pour élaborer son ordre du jour en vue des futurs changements de politique au sein du mouvement olympique.

Bach présidera une réunion de deux jours de son conseil exécutif, formé de 14 membres, à partir de dimanche, première étape d'une semaine de colloques du Comité international olympique à la veille des premiers Jeux d'hiver russes.

Bach, un Allemand de 60 ans, supervisera ses premiers Jeux olympiques en tant que président du CIO. L'ancien escrimeur olympique a été élu en septembre pour succéder au Belge Jacques Rogge, qui a occupé la présidence pendant 12 ans.

Les préparatifs de Sotchi ont été éclipsés par les critiques occidentales de la loi russe interdisant «la propagande homosexuelle» et la menace d'attaques terroristes par des insurgés islamiques de la région du Caucase du Nord. Les deux attentats suicides de la fin décembre, qui ont causé la mort de 34 personnes à Volgograd, à 600 kilomètres de Sotchi, ont ravivé les inquiétudes au sujet de la sécurité avant les Jeux olympiques.

Le comité organisateur des Jeux de Sotchi fera rapport au conseil exécutif du CIO, dimanche, et les mesures de sécurité en Russie occupent une place de choix à l'ordre du jour. La Russie a déployé plus de 50 000 policiers et soldats pour assurer la sécurité des jeux, le plus vaste programme de sécurité de l'histoire olympique.

Les dirigeants du CIO, qui ont à plusieurs reprises exprimé leur confiance dans la capacité de la Russie d'assurer la sécurité des jeux, voudront être rassurés une nouvelle fois.

«Je comprends que les installations sportives sont prêtes et magnifiques et j'espère que les opérations de sécurité nécessaires peuvent être appliquées de manière à ce que des jeux sécuritaires se déroulent dans une ambiance olympique agréable», a déclaré le vice-président du CIO, le Britannique Craig Reedie.

Le responsable du comité organisateur des Jeux de Sotchi, Dmitry Chernyshenko, a déclaré cette semaine que la ville hôte était le «site le plus sûr pour le moment sur la planète.» Il a ajouté que les mesures de sécurité ne seraient pas envahissantes ou une nuisance pour l'atmosphère olympique.

«Vous pouvez être sûr que les Russes feront tout pour bien accueillir le monde et les mettre à l'aise» a déclaré Bach aux journalistes cette semaine.

Le président Barack Obama a, quant à lui, dit croire que les Jeux olympiques seront sécuritaires et n'a pas découragé les Américains d'y assister.

Obama a affirmé que les autorités russes «comprennent les enjeux» impliqués dans la sécurité et les menaces potentielles qui planent sur l'événement. Il a ajouté que les États-Unis travaillent de concert avec la Russie et les fonctionnaires ont examiné les plans de sécurité russes.

Bach a prévu rencontrer le président russe Vladimir Poutine la semaine prochaine avant l'ouverture des jeux, vendredi. Les deux hommes se sont rencontrés l'an dernier à Sotchi lorsque Bach a visité la ville hôte.

Les organisateurs affirment que les sites — les stades intérieurs du Parc olympique dans le village côtier et les installations dans les montagnes voisines — sont tous prêts à accueillir les compétitions.

Ils ont été construits à partir de zéro dans le cadre d'un vaste projet de construction dont le coût a grimpé à un record olympique de 51 milliards $, un chiffre qui comprend des investissements à long terme dans les routes, les chemins de fer, les hôtels et autres infrastructures.

INOLTRE SU HUFFPOST

Le J.O de Sotchi en chiffres