Le verre qui se tord, sans se briser: la nouvelle invention de chercheurs de l'université McGill

Publication: Mis à jour:
Print Article
GLASS
Le verre qui se tord, sans se briser | shutterstock

Des chercheurs de l'université McGill seraient en train de mettre au point un type de verre qui se tord mais ne casse pas.

Selon un article publié cette semaine, une équipe du département d'ingénierie aurait mis au point un verre 200 fois plus résistant que le verre normal.

Leur inspiration?

Le mollusque.

Selon l'équipe de chercheurs, dirigée par le professeur François Barthelat, les crustacés "profitent d'une combinaison unique de rigidité, de force et de dureté jusqu'ici jamais égalée par l'homme."

La raison de leur endurance réside dans leur teneur en minéraux -- les carapaces sont faites à 95% de craie.

«Et la nacre, dont est constitué l'intérieur de la carapace,est faite de tablettes microscopiques semblables à des blocs de Lego, est connue pour sa solidité,» a déclaré François Barthelat, ajoutant:

«En comparaison du verre normal, qui n'a aucune microstructure et est fragile, notre verre inspiré de la nature contient des mécanismes qui le rendent déformable et 200 fois plus fort.»

Pour lire l'étude dans sa totalité c'est par ici.

À voir aussi sur Le HuffPost:

sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Quelles sont les drogues qui tuent le plus de personnes ? - Gizmodo

édition en mode txt - Zone Ouverte de Mobilisation pour Briser les ...

2011 | Montreal.TV

drogue du viol - Huffington Post Québec

Livret - ATMA Classique