NOUVELLES
31/01/2014 02:56 EST | Actualisé 02/04/2014 05:12 EDT

Le dirigeant de RBC, Gordon Nixon, a obtenu 12,7 millions $ de salaire en 2013

Bloomberg via Getty Images
Gordon Nixon, president and chief executive officer of Royal Bank of Canada, listens while Lloyd Blankfein, chief executive officer of Goldman Sachs Group Inc., unseen, speaks at the Canadian Club of Toronto in Toronto, Ontario, Canada, on Wednesday, Sept. 19, 2012. Blankfein said he would invest in real estate as central banks around the world focus on avoiding deflation. Photographer: Norm Betts/Bloomberg via Getty Images

TORONTO - Le président et chef de la direction de la Banque Royale (TSX:RBC), Gordon Nixon, a obtenu une hausse de rémunération d'environ un pour cent en 2013, sa dernière année complète à la tête de l'institution bancaire.

M. Nixon a obtenu 12,7 millions $ l'an dernier, comparativement à 12,6 millions $ en 2012.

Les détails sur la rémunération des principaux hauts dirigeants de la Royale sont contenus dans la circulaire d'information rendue publique par la banque vendredi.

Dans l'ensemble, les cinq principaux dirigeants de la banque ont obtenu une hausse de sept pour cent de leur rémunération, à près de 47,7 millions $.

La Banque Royale a enregistré un bénéfice net record de 8,4 milliards $ en 2013, ce qui représente une augmentation de 12 pour cent par rapport à 2012. Cette hausse s'explique par l'amélioration des résultats de la banque dans les secteurs des opérations bancaires de détail, de la gestion de patrimoine et des marchés des capitaux.

M. Nixon quittera ses fonctions le 1er août, alors qu'il confiera le poste de chef de la direction à Dave McKay, actuel responsable des services bancaires aux particuliers et aux entreprises de la Banque Royale.

Selon la circulaire d'information de la banque, le salaire de base de M. Nixon a été de 1,5 million $ l'année dernière, tout comme il l'avait été en 2012.

M. Nixon a également reçu 1,65 million $ en options sur actions, une prime en espèces de 2,93 millions $ et une autre somme de 6,65 millions $ sous la forme de prime en unités d'actions différées au rendement, entre autres.

INOLTRE SU HUFFPOST

Le salaire des PDG des grandes banques canadiennes en 2012