NOUVELLES
31/01/2014 10:49 EST | Actualisé 02/04/2014 05:12 EDT

Confrontée à des problèmes, Red Bull plie bagage plus vite que prévu à Jerez

JEREZ, Espagne - L'écurie Red Bull a mis fin prématurément aux essais en vue de la prochaine saison de Formule 1 après avoir connu d'autres problèmes sur la nouvelle RB10.

Daniel Ricciardo est parvenu à effectuer seulement sept tours du circuit de Jerez, vendredi, avant que l'équipe se retire de la séance d'après-midi afin de se concentrer sur les prochains essais qui auront à Bahreïn.

Williams a inscrit le meilleur chrono de la journée sur le circuit de Jerez alors que Felipe Massa a bouclé le plus rapide de ses 89 tours en une minute 28,229 secondes, presque une seconde devant son ancien coéquipier chez Ferrari Fernando Alonso.

Alonso a toutefois été le plus assidu en piste avec un total de 115 tours, cinq de mieux que Kevin Magnussen (McLaren).

Red Bull a précisé qu'«un problème mécanique» a été trouvé qui ne pouvait pas être réglé à temps pour la session de l'après-midi.

Au total, l'équipe championne du monde n'aura effectué que 21 tours en quatre jours en raison de problèmes divers, allant de pièces mal ajustées à des problèmes de batterie en passant par des soucis électriques.

Le quadruple champion du monde Sebastian Vettel a complété seulement 14 tours, pendant que ses principaux rivaux au championnat, McLaren et Ferrari, ont connu des journées productives en vue de la prochaine saison.

«Ç'a été des essais très difficiles, a reconnu le patron de Red Bull, Christian Horner. Nous avons eu énormément de soucis avec Renault, ainsi que des problèmes de refroidissement qui ont affecté notre travail. Toutefois, malgré le manque de kilomètres parcourus, ce que nous avons appris indique que les problèmes devraient être résolus pour les prochains essais, à Bahreïn — du 19 au 22 février.»

Le duo de Mercedes, formé de Nico Rosberg et Lewis Hamilton, ont totalisé 132 tours de piste, vendredi, alors que les équipes doivent s'adapter aux changements de règlements qui concernent le poids et l'esthétique ainsi que la puissance des moteurs.

«J'ai été en mesure de simuler une course entière à seulement la quatrième journée des essais d'hiver, nous pouvons en être très heureux, a commenté Rosberg, qui a réussi son tour le plus rapide en 1:36,951, à six secondes de Hamilton. Nous avons beaucoup appris cette semaine, alors c'est un début d'année encourageant.»

Mercedes a dominé les essais cette semaine avec un total de 309 tours, comparativement à 251 pour Ferrari. Lotus n'a pas participé à ces premiers essais.

PLUS:pc