POLITIQUE
30/01/2014 03:30 EST | Actualisé 01/04/2014 05:12 EDT

Suicides chez les militaires canadiens : l'armée, débordée, constitue une équipe spéciale

JOHN D MCHUGH via Getty Images
GUMBAD, AFGHANISTAN: Soldiers from Reconnaissance Platoon, 1st Princess Patricia's Canadian Light Infantry go on patrol at dusk from a Forward Operating Base in Northern Kandahar, 07 May 2006. Suicide attacks and homemade bombs, called improvised explosive devices (IEDs) in military jargon, have become the main threat for soldiers with the US-led coalition and NATO force based in Afghanistan. Fifteen Canadian soldiers have lost their lives since the force arrived in 2001 to join the hunt for militants allied with the Islamist Taliban government removed from power in November that year. AFP PHOTO/ JOHN D MCHUGH (Photo credit should read JOHN D MCHUGH/AFP/Getty Images)

Le ministre de la Défense nationale, Rob Nicholson, a affirmé jeudi que l'armée avait constitué une équipe spéciale afin de suffire à la tâche des enquêtes techniques sur les suicides dans les rangs militaires.

On comptait récemment jusqu'à 50 dossiers ouverts à différentes étapes d'enquête, certains remontant à cinq ans.

M. Nicholson a indiqué qu'il avait exprimé sa grande inquiétude à l'égard de cette situation au chef d'état-major de la défense, le général Thomas Lawson, et lui aurait demandé de faire de la conclusion de ces enquêtes une priorité.

Le ministre a fait ces précisions durant un débat à la Chambre des communes sur les enjeux de santé mentale des militaires et la fermeture de bureaux de services aux anciens combattants.

Les enquêtes sur les suicides, dont la liste s'allonge, consistent en des examens techniques qui cherchent à déterminer si les politiques ou les pratiques militaires ont contribué à ces décès d'une quelconque façon.

Le porte-parole néo-démocrate en matière d'anciens combattants, Peter Stoffer, a salué l'annonce, mais s'est demandé pourquoi le gouvernement conservateur avait mis tant de temps à agir, alors que les retards s'accumulent depuis des années.

INOLTRE SU HUFFPOST

Des soldats canadiens s'envolent pour le Mali