NOUVELLES
30/01/2014 02:51 EST | Actualisé 01/04/2014 05:12 EDT

Seahawks: Marquand Manuel ne veut pas revivre le Super Bowl de 2006

JERSEY CITY, États-Unis - Marquand Manuel a pris un peu de recul. Tout ce qu'il voulait faire, c'était de regarder les célébrations.

Il y a huit ans, Manuel — qui était demi de sureté pour les Seahawks — était fou de joie sur le terrain après que les Seahawks eurent obtenu leur billet pour le Super Bowl en battant les Panthers de la Caroline dans le match de championnat de l'Association nationale.

Quand les Seahawks ont célébré à nouveau il y a deux semaines, après avoir vaincu les 49ers de San Francisco, Manuel n'a fait que regarder.

«La chose la plus facile à faire, c'est de s'assurer que les joueurs profitent du moment, a dit Manuel, qui occupe maintenant un poste d'assistant en défensive pour les Seahawks. On ne pense pas à ce qu'on a fait hier, mais bien à ce qu'on fait aujourd'hui.»

Manuel a vécu quelque chose d'unique qui le distingue des autres à l'approche du Super Bowl que les Seahawks disputeront face aux Broncos de Denver approche. Manuel est le seul membre de l'organisation qui était avec les Seahawks lorsqu'ils se sont inclinés 21-10 contre les Steelers de Pittsburgh au Super Bowl présenté en février 2006.

Manuel a l'impression de boucler la boucle parce que lors de ce soir de février 2006, il n'a eu d'autre choix que de regarder.

«Je n'avais jamais été blessé, a déclaré Manuel. C'est arrivé à ce moment-là.»

Manuel a subi une blessure en plaquant Hines Ward au milieu du deuxième quart. Il a semblé être ennuyé par la présence d'équipement le long des lignes de côté au terme de son plaqué.

Le réserviste Etric Pruitt a pris la relève à sa position, mais Manuel a tout de suite su que les Seahawks étaient dans le pétrin lorsque Willie Parker a effectué une course de 75 verges pour le touché tôt au troisième quart, pour donner les devants 14-3 aux Steelers.

«Je me suis blessé à huit minutes du deuxième quart en effectuant un jeu que j'ai fait des millions de fois et je n'ai pas été en mesure de revenir dans le match, a-t-il expliqué. La course de 75 verges ne serait pas survenue. On parle d'un match de 14-10, ce qui est totalement différent.

«Ça m'est toujours resté en tête. C'est ce que j'essaie de transmettre aux joueurs, ils doivent profiter de ce match à fond.»

Manuel avait eu la chance d'obtenir le poste de partant après que Ken Hamlin eut subi une blessure à la tête qui a mis un terme à sa saison lors d'une altercation à l'extérieur d'un bar de Seattle.

Le match du Super Bowl a aussi signifié la fin du parcours de Manuel à Seattle. Il a ensuite joué avec les Packers de Green Bay, les Panthers de la Caroline, les Broncos et les Lions de Detroit avant d'annoncer sa retraite après la saison 2009.

PLUS:pc