NOUVELLES
30/01/2014 06:53 EST | Actualisé 01/04/2014 05:12 EDT

L'Inde promet de faire le nécessaire pour stabiliser ses marchés

L'Inde s'est engagée jeudi à adopter toutes les mesures nécessaires pour assurer la stabilité des marchés financiers, sujets à des turbulences ces derniers jours alors que la Réserve fédérale (Fed) poursuit la réduction de son soutien à l'économie.

La banque centrale américaine a annoncé mercredi une nouvelle réduction de 10 milliards de dollars de ses achats mensuels d'obligations.

Cette politique dite d'« assouplissement quantitatif », consistant à abreuver les marchés de liquidités peu coûteuses, a eu pour effet ces dernières années de favoriser les flux de capitaux vers les marchés émergents. Sa réduction progressive déstabilise donc les pays jugés les plus fragiles en provoquant un repli sur les actifs financiers considérés comme moins risqués.

L'Inde a pour l'instant échappé aux turbulences qui ont touché le Brésil, l'Argentine, la Turquie et l'Afrique du Sud, mais les autorités locales assurent rester vigilantes.

« Comme le gouvernement l'a déclaré auparavant, l'économie indienne est mieux préparée aux éventuelles conséquences de la réduction (des achats de la Fed) », a dit le ministère des Finances dans un communiqué. « (Nous) prendrons, quelles qu'elles soient, les mesures nécessaires pour assurer la stabilité des marchés financiers. »

L'été dernier, après la décision initiale de la Fed de réduire son soutien aux marchés, la roupie indienne avait perdu jusqu'à 20 % de sa valeur face au dollar avant de remonter la pente. Jeudi, elle se traitait en léger repli, autour de 62,6750 pour un dollar, contre 62,42 mercredi.

L'Inde, comme plusieurs autres grands pays émergents, souffre de l'ampleur des déficits de son budget et de ses comptes courants.

PLUS:rc