NOUVELLES
30/01/2014 12:08 EST | Actualisé 01/04/2014 05:12 EDT

Le bénéfice de la Pétrolière Impériale recule, mais surpasse les attentes

CALGARY - La Pétrolière Impériale (TSX:IMO) a vu ses profits légèrement diminuer au quatrième trimestre, alors que la société énergétique de Calgary a ressenti l'impact des problèmes de transport ayant affecté les prix du brut canadien.

L'Impériale, dont le propriétaire majoritaire est le géant américain du pétrole ExxonMobil, a annoncé jeudi avoir réalisé un bénéfice net de 1,056 milliard $ au cours du quatrième trimestre, soit un chiffre en légère baisse par rapport à l'année précédente, mais tout de même supérieur aux attentes des analystes.

Son bénéfice par action s'est établi à 1,24 $, en baisse de 2 cents par action comparativement à la même période de l'an dernier, alors que l'Impériale avait engrangé un bénéfice de 1,076 milliard $, ou 1,26 $ par action.

Les analystes misaient en moyenne sur un bénéfice ajusté de 92 cents par action et sur un bénéfice de 89 cents par action en vertu du système normalisé de comptabilité, d'après les estimations recueillies par Thomson Reuters.

Bien que le prix du pétrole brut West Texas Intermediate, un point de référence aux États-Unis, ait augmenté d'environ 11 pour cent au quatrième trimestre, par rapport aux mêmes trois mois un an plus tôt, l'Impériale n'en a pas vraiment profité.

Les délais de construction de nouvelles canalisations, notamment le controversé pipeline Keystone XL devant permettre d'acheminer du brut de l'Alberta à destination de la côte du golfe du Mexique, a affecté à la baisse les prix du brut canadien.

Dans le but d'améliorer leur accès au marché, l'Impériale et le transporteur de brut Kinder Morgan ont entrepris de construire à Edmonton un terminal ferroviaire devant présenter une capacité initiale de 100 000 barils par jour. Les premières expéditions devraient avoir lieu en 2015.

Les revenus de l'Impériale ont totalisé 8,3 milliards $ pour le trimestre clos le 31 décembre, en hausse par rapport au chiffre d'affaires de 7,8 milliards $ du quatrième trimestre de 2012.

La société a produit l'équivalent de 320 000 barils de pétrole par jour au cours du plus récent trimestre complété, en hausse par rapport à 285 000 barils par jour un an plus tôt.

La Pétrolière Impériale a attribué la hausse de sa production à la contribution du projet de sables bitumineux Kearl et à l'acquisition d'une participation de 50 pour cent dans Celtic Exploration.

À la Bourse de Toronto, jeudi, les actions de l'Impériale ont clôturé à 45,52 $, en baisse de 27 cents par rapport à leur précédent cours de fermeture.

PLUS:pc