NOUVELLES
30/01/2014 08:54 EST | Actualisé 01/04/2014 05:12 EDT

La vigueur de l'économie américaine se confirme 

D'octobre à décembre, la croissance de l'économie américaine a atteint 3,2 % en rythme annualisé, alimentée notamment par la consommation des ménages qui est à un sommet en trois ans, indique la première estimation du département du Commerce, publiée jeudi.

Cette progression du produit intérieur brut (PIB) américain au quatrième trimestre, conforme aux attentes des analystes, marque tout de même un ralentissement par rapport à la hausse révisée du troisième trimestre, 4,1 %, mais démontre tout de même une performance solide de l'économie américaine, touchée durant une partie des trois derniers mois de 2013 par une paralysie partielle de l'État fédéral

La consommation des ménages, qui génère plus des deux tiers de l'activité économique dans le pays, a été le principal moteur de la croissance au quatrième trimestre, avec une hausse de 3,3 % en rythme annualisé, soit sa meilleure performance depuis le quatrième trimestre 2010.

« La progression de l'investissement demeure relativement décevante », note l'économiste principal Francis Généreux de Desjardins, précisant que même si la croissance de l'investissement en équipements a été plus marquée à l'automne qu'à l'été, elle « pourrait être encore meilleure ». Il ajoute qu'il s'attend à ce que la reprise d'immobilier continue en 2014 même advenant une hausse des taux hypothécaires. 

Pour l'ensemble de 2013, la croissance américaine est évaluée à 1,9 %. Pour cette année, les économistes tablent en moyenne sur une hausse de 3 % du PIB américain, ce qui serait la meilleure performance depuis la fin de la récession au milieu de 2009.

PLUS:rc