NOUVELLES
30/01/2014 02:57 EST | Actualisé 31/03/2014 05:12 EDT

Incendie à L'Isle-Verte: inspections devancées dans des résidences pour aînés

AFP via Getty Images
Smoke rises from the burnt remains of a retirement home in L'Isle-Verte on January 23, 2014. Firefighters searched the ashes of a Quebec retirement home that burned to the ground on a bleak midwinter night, leaving more than 30 residents feared dead. Officials said the remains of three victims had been recovered and some 30 more were unaccounted for, while the local fire chief said rescuers were now searching for bodies. AFP PHOTO/Remi SENECHAL (Photo credit should read Remi Senechal/AFP/Getty Images)

Plusieurs services d'incendie du Québec mènent des inspections ces jours-ci dans les résidences de personnes âgées à la suite de la tragédie de L'Isle-Verte. Les municipalités devancent leurs inspections annuelles pour s'assurer de la conformité des mesures de sécurité, mais également pour rassurer la population.

Un texte de Thomas Gerbet Twitter Courriel

Sainte-Julie ou encore Otterburn Park, sur la Rive-Sud, font partie des villes québécoises qui devancent leur visite annuelle des résidences pour personnes âgées. Ces inspections se font habituellement au printemps à Sainte-Julie et à l'automne à Otterburn Park.

« On veut premièrement rassurer et en même temps s'assurer qu'il n'y a pas eu de changements majeurs par rapport à ce qu'on avait constaté l'année dernière », explique Daniel Perron, le directeur du service sécurité incendie de la Ville de Sainte-Julie.

Daniel Perron s'est rendu à L'Isle-Verte quelques heures après la tragédie, à titre de membre du comité de l'Association des chefs en sécurité incendie du Québec. C'est à son retour qu'il a pris la décision de devancer les inspections annuelles de résidences pour aînés. 

Tous les services d'incendie de la province n'ont pas devancé leurs inspections. Dans l'agglomération de Longueuil, par exemple, on fait confiance aux visites annuelles des résidences. « À partir du moment où on les certifie, on est assurés qu'ils respectent les normes »,  dit Daniel Lemonde, le chef de division au sein du service de sécurité incendie.

Dans la ville de Longueuil, 60 % des résidences privées pour personnes âgées ne sont pas munies de gicleurs.

INOLTRE SU HUFFPOST

Incendie dans une résidence pour personnes âgées à L'Isle Verte (23 janvier 2014)