NOUVELLES
30/01/2014 05:57 EST | Actualisé 01/04/2014 05:12 EDT

Espagne: la police recommande que l'infante arrive au tribunal en voiture

La police espagnole a recommandé jeudi que la fille du roi, convoquée le 8 février par un juge qui souhaite l'interroger sur une possible fraude fiscale, arrive jusqu'à la porte du tribunal "en voiture", pour raisons de sécurité.

L'infante Cristina, fille cadette du roi Juan Carlos âgée de 48 ans, est convoquée au tribunal de Palma de Majorque, aux Baléares, par le juge José Castro, qui l'a mise en examen pour fraude fiscale et blanchiment de capitaux présumés, portant un coup très rude à l'image de la monarchie espagnole.

Sous l'oeil des caméras du monde entier et des journalistes parqués derrière des barrières, l'infante devra donc le 8 février gagner la porte du tribunal, située au bout d'une étroite rampe par laquelle l'accès se fait habituellement à pied.

A deux reprises depuis deux ans, son époux Iñaki Urdangarin, principal inculpé dans cette affaire de détournement de fonds publics, a parcouru le même trajet. Autorisé à être conduit en voiture jusqu'à la porte, il avait choisi de le faire à pied, comme tout justiciable.

Jeudi, la police a rendu son rapport recommandant que l'infante "accède en voiture au siège du tribunal, pour de stricts motifs de sécurité", a annoncé le tribunal de Palma de Majorque.

Il revient maintenant au doyen des juges de se prononcer, jeudi ou vendredi, a ajouté le tribunal.

Le juge Castro, qui a inculpé l'infante contre l'avis du Parquet, souhaite savoir si la fille du roi a pu coopérer avec les activités délictueuses présumées de son époux. Ce dernier est soupçonné d'avoir détourné, avec son ancien associé, 6,1 millions d'euros d'argent public. sg/elc/fw

PLUS:hp