NOUVELLES
30/01/2014 10:21 EST | Actualisé 01/04/2014 05:12 EDT

Décès de deux grands dessinateurs francophones à quelques heures d'intervalle

Le monde de la bande dessinée et du dessin satirique se trouve doublement en deuil : Philippe Delaby et François Cavanna sont décédés respectivement mardi et mercredi.

Né en Belgique, Delaby a marqué le renouveau de la bande dessinée historique avec son péplum Murena, fresque se déroulant dans la sulfureuse Rome impériale de Néron.

Il s'est éteint brusquement à 53 ans, a annoncé mercredi son éditeur, Dargaud. Le neuvième tome de la série Murena, Les épines, est paru en 2013.

François Cavanna est quant à lui décédé à 90 ans. Le journaliste et dessinateur satirique avait cofondé la revue Hara-Kiri, devenue Charlie Hebdo après son interdiction par les autorités françaises, mélange d'humour vulgaire et de dénonciation politique virulente.

Parallèlement au journalisme, Cavanna était aussi écrivain. Ce fils d'immigrant italien avait connu le racisme lié à ses origines et le STO (Service du travail obligatoire) pendant la Deuxième Guerre mondiale, épisodes de sa vie qu'il relate dans Les Ritals, son premier livre, et Les Russkoffs (prix Interallié 1979).

PLUS:rc