NOUVELLES
30/01/2014 03:24 EST | Actualisé 01/04/2014 05:12 EDT

Croatie: ouverture d'une enquête contre un présumé ex-gardien de camps nazis

La justice croate a ouvert jeudi une enquête pour crimes de guerre contre un présumé ancien gardien de camps nazis pendant la Seconde guerre mondiale résidant en Croatie, pays qui a rejoint l'Union européenne en juillet dernier.

La Croatie a demandé et obtenu des autorités judiciaires allemandes, chargées d'enquêter sur les crimes de guerre commis par les nazis, des informations confirmant l'identité de cet homme et le fait qu'il réside effectivement en Croatie, indique un communiqué du parquet croate.

Le parquet croate a par ailleurs demandé à l'Allemagne, mais aussi aux États-Unis, où le suspect a vécu brièvement, ainsi qu'au centre Simon Wisenthal, des documents qui lui permettraient de vérifier si le suspect peut être accusé d'avoir commis des crimes de guerre pendant la Seconde guerre mondiale.

Selon les médias locaux, Jakob Frank Denzinger, a été gardien dans plusieurs camps nazis, notamment à Auschwitz. Il résiderait de nos jours à Osijek (est) selon la presse.

Jakob Frank Denziger, 90 ans, est Allemand d'origine né à Osijek et aurait été membre des Waffen-SS, selon le quotidien Vecernji List.

Il a vécu aux États-Unis où une procédure pour le priver de la citoyenneté américaine a été engagée en 1989 car il était suspecté d'avoir été gardien dans des camps nazis, selon le journal. Jakob Frank Denzinger a alors quitté les États-Unis pour s'installer en Croatie, selon la même source.

Son nom figure sur une liste établie par le parquet allemand chargé des crimes commis par les nazis et qui compte une soixantaine de personnes, selon le quotidien Jutarnji List.

ljv-mat/jeb/ih

PLUS:hp