NOUVELLES
29/01/2014 11:55 EST | Actualisé 31/03/2014 05:12 EDT

Un tiers des enfants espagnols menacés par la pauvreté, selon Save the Children

Plus d'un tiers des enfants espagnols sont menacés par la pauvreté ou l'exclusion sociale, a affirmé mercredi l'ONG Save the Children, dénonçant les mesures d'austérité prises pour lutter contre la crise.

Le nombre de moins de 18 ans exposés au "risque de pauvreté ou d'exclusion sociale", un indicateur de l'Union européenne mesurant plusieurs facteurs de précarité, a bondi à plus de 2,8 millions en 2012, dans ce pays de 47 millions d'habitants, a affirmé l'ONG dans un rapport présenté à Madrid.

Ce chiffre représente 33,8% de la totalité des enfants espagnols, souligne Save the Children qui appelle l'Etat à assumer sa mission envers les plus jeunes.

L'Espagne est sortie timidement au troisième trimestre 2013 de deux années de récession, une période pendant laquelle le chômage a bondi pour terminer l'année dernière sur un taux de plus de 26%.

Save the Children cite des cas de familles devant recourir à des distributions de nourriture gratuite, incapables de survivre avec des salaires extrêmement bas et des aides publiques de plus en plus réduites.

Arrivé au pouvoir à la fin 2011, le gouvernement de droite de Mariano Rajoy a imposé, sous pression de ses partenaires européens, une politique d'austérité draconienne dans le but d'économiser 150 milliards d'euros avant la fin 2014 et d'assainir les finances du pays.

"Cette politique d'austérité aggrave considérablement la situation en restreignant, encore plus, la capacité déjà limitée du modèle de protection sociale à répondre de manière adéquate aux besoins des enfants et des familles dans une situation économique défavorable", affirme Save the Children dans son rapport.

"L'Etat a l'obligation d'agir comme le garant de ces besoins légitimes des enfants, une obligation au caractère universel, définie dans les traités des droits de l'Homme", ajoute l'ONG.

rlp/sg/via

PLUS:hp