Une récente étude expliquait qu'une personne utilisait en moyenne 2 heures par jour son téléphone cellulaire, sans compter les appels téléphoniques. Le téléphone intelligent est devenu ces dix dernières années un matériel indispensable pour travailler. Vous connaissez surement la tendinite dite de "la souris" mais avez-vous déjà entendu parler du la tendinite du texto? Selon les médecins, la maladie du texto serait une nouvelle pathologie qui pourrait, à terme, toucher plusieurs millions de personnes (voir notre entrevue du docteur Juvenspan ci-dessous).

La tendinite est une maladie qui correspond à l'inflammation du tendon. A partir d'un certain temps, le tendon vieillit et le corps humain n'arrive plus à cicatriser naturellement l’usure des tendons. Ce qu'on appelle "le phénomène de compensation" arrive à sa limite. Le corps est fatigué. Cependant de plus en plus de gens, ni sportifs ni sujets à quelconques faiblesses musculaires, vont consulter des spécialistes de la main pour des douleurs récurrentes dans les doigts, les pouces ou encore les poignets. Et si pour l'instant, aucune étude scientifique n'a établi de corrélation ferme entre tendinite du pouce et utilisation du téléphone portable, un nombre croissant de signes vont dans ce sens.

Sandra une étudiante de 22 ans, utilise plusieurs heures par jour son téléphone portable. Accro à son cellulaire, la jeune femme souffre d'une tendinite récurrente. Quand la douleur est trop forte, Sandra a recours à une attelle. Témoignage:

Depuis un peu moins de deux ans j'ai une tendinite à la main qui ne se soigne pas. Elle revient tous les deux/trois mois de façon périodique. La douleur reste la même, cependant elle s'étend jusqu'au poignet ce qui me dérange d'autant plus. Je passe beaucoup de temps chaque jour sur mon téléphone portable. Je dois m'en servir au moins cinq heures par jour. Je fais tout avec. Je trouve l'utilité de mon téléphone intelligent aussi bien dans mes études que dans ma vie personnelle. Il est impossible de vivre aujourd'hui sans téléphone portable.

Cette douleur permanente me gêne énormément quand je travaille, je dois prendre sur moi ou alors trouver une posture qui me fera bouger le poignet le moins possible. Écrire, taper ou simplement faire des gestes simples, provoque une gêne immédiate. Pas fulgurante mais continuelle. Pour me soulager je me passe régulièrement une pommade médicalisée. Cela me fait du bien à court terme mais la douleur persiste.

Alors nos doigts sont-ils en danger? Le docteur Marc Juvenspan, chirurgien orthopédique spécialiste de la main et de l'épaule, répond à nos questions.

Le HuffPost: Avez-vous plus de jeunes en consultation ces derniers temps?

Marc Juvenspan: Depuis plusieurs mois, des gens beaucoup plus jeunes viennent me voir en consultation. Des personnes qui ne devraient pas, dans l'ordre des choses, souffrir des tendons. Des hommes et des femmes de moins de 35 ans se plaignent de douleurs récurrentes aux mains et aux pouces. Un adolescent de 15 ans est venu me voir, il y a peu de temps, pour un mal qu'ont généralement les hommes et les femmes de plus de 50 ans.

HP: En êtes-vous arrivé à faire une corrélation entre les jeunes qui souffrent de tendinites et l'augmentation de l'utilisation abusive des nouvelles technologies?

MJ: J'en suis arrivé à faire un lien, de façon très hypothétique entre l'utilisation abusive des nouvelles technologies et l'augmentation de tendinites du pouce chez des personnes plus jeunes. Le tendon le plus touché est le long fléchisseur du pouce. Celui qui serait le plus sollicité à travers le téléphone portable, le clavier d'ordinateur ou les tablettes numériques. Encore une fois, tout cela reste flou. Aucune étude scientifique ne s'est penchée sur le sujet.

HP: Comment guérit-on d'une tendinite?

MJ: Il y a plusieurs étapes dans le traitement. Dans un premier temps, j'applique la méthode de l’évitement: donner quelques conseils au patient afin que ce dernier fasse plus attention aux gestes qu'il a l'habitude de réaliser. Exemple, diminuer l’utilisation des téléphones intelligents, utiliser un tapis de souris plus souple, essayer d'avoir une posture très droite, régler votre siège de bureau à la bonne hauteur...Des petits conseils afin que la douleur disparaisse d'elle même.

Ensuite je préconise la méthode de l'accompagnement: si les douleurs sont toujours présentes, il faut essayer d'organiser son temps de travail. Exemple, faire plus de pauses, revoir certaines tâches, limiter votre champ d'action. S'il y a toujours des douleurs, je prescris à mes patients quelques jours d'anti-inflammatoires. Les autres étapes sont l'infiltration (afin de geler la partie du tendon enflammée) et l'opération qui fonctionne très bien pour certaines tendinites de la main.

HP: Quel avenir alors pour la tendinite?

MJ: Dans l'avenir la tendinite du pouce et des doigts sera probablement plus présente et surtout atteindra des patients plus jeunes, vraisemblablement en rapport avec les changements de comportements et des habitudes liés à l’avènement des nouvelles technologies. Cependant il s’agit souvent de pathologies mineures en comparaison avec le bien-être et le confort apportés par ces nouvelles technologies.

À VOIR AUSSI:

Loading Slideshow...
  • Text neck

    Une autre variante de la maladie du texto. Le téléphone portable sert aussi à passer des appels. Or passer plusieurs minutes par jour au téléphone provoquerait des troubles au niveau des muscles du cou et des cervicales.

  • L'Ergostressie

    Cette maladie est le stress qu'une personne ressent dès une utilisation excessive des nouvelles technologies en regard de ses possibilités d'adaptation. Une sorte d'angoisse à l'idée de ne pas pouvoir gérer toutes ces nouvelles technologies.

  • La maladie du "double-clic"

    Des chercheurs ont mis en avant le fait que de cliquer deux fois sur une souris provoquerait deux fois plus de chance d'avoir des troubles musculo-squelettiques. Certains logiciels utilisent depuis qu'un seul clic.

  • La maladie du siège

    Des médecin britanniques expliquent que ^passer plus de 10 heures par jour assis face à un ordinateur et de ne pas bouger pendant de longs moments, provoquerait de sérieux problèmes de dos. Des douleurs dorsales et des points de tensions dans les trapèzes apparaissent systématiquement après une journée de travail assis à un bureau.

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.



> Comment connecter son compte HuffPost à Facebook pour pouvoir commenter?