NOUVELLES
29/01/2014 10:32 EST | Actualisé 31/03/2014 05:12 EDT

MNBAQ : un espace permanent consacré à Fernand Leduc

Le Musée des beaux-arts du Québec (MNBAQ) ouvrira en février la première salle permanente consacrée à l'œuvre du peintre québécois Fernand Leduc, signataire du manifeste Refus global, décédé mardi à l'âge de 97 ans.

Le MNBAQ, qui suit la carrière de Fernand Leduc depuis de nombreuses années, possède une collection de référence de l'artiste comprenant toutes les étapes de sa carrière, souligne Line Ouellet, directrice générale du Musée.

Le public pourra ainsi aller à la rencontre de son œuvre qui a traversé plusieurs révolutions.

« M. Leduc est de ceux qui ont été parmi les premiers tenants de l'abstraction avec le mouvement automatiste et Paul-Émile Borduas, une abstraction gestuelle très inspirée du rêve, de l'intériorité. Il sera ensuite associé à l'abstraction plus formelle, au mouvement des plasticiens et non figuratif », rappelle Mme Ouellet.

« Ce qu'on va voir, c'est beaucoup l'organisation des volumes, de la couleur et il va même basculer par la suite vers les grands aplats lumineux qu'il appelait les microchromies. Il y travaillera toute la fin de sa vie », poursuit-elle.

Les œuvres seront disposées dans une grande salle cubique aménagée de carrés blancs sur fond noir.

Line Ouellet, qui a connu M. Leduc personnellement et professionnellement pour avoir notamment travaillé sur une rétrospective de son œuvre en 2006, a eu l'occasion de faire ses derniers adieux à ce grand artiste, juste avant son décès.

« Je dois avouer que j'ai eu un véritable moment d'éternité avec ce grand homme qui est un sage, qui a conduit sa vie avec une grande volonté, une grande détermination et ce qu'on appellerait une nécessité intérieure », affirme Mme Ouellet.

Le peintre québécois Fernand Leduc est décédé à Montréal mardi, des suites d'un cancer.

L'exposition consacrée aux oeuvres du peintre québécois sera présentée au MNBAQ à compter du 20 février prochain.

PLUS:rc