NOUVELLES
29/01/2014 08:53 EST | Actualisé 31/03/2014 05:12 EDT

La SQ perquisitionne chez les membres de la secte Lev Tahor en Ontario

Radio-Canada

Des policiers de la Sûreté du Québec ont exécuté un mandat de perquisition dans les maisons de deux membres de la secte juive Lev Tahor à Chatham, dans le sud de l'Ontario.

La police a affirmé que l'opération était en lien avec une enquête criminelle, mais les officiers sur place ont refusé de préciser la nature des allégations et qui était visé par l'enquête.

Après avoir demandé aux occupants des maisons de sortir, les autorités ont procédé à une recherche des lieux. Ils y cherchaient entre autres des ordinateurs en lien avec une enquête criminelle en cours.

Cette opération survient quelques jours seulement avant qu'un juge ontarien ne décide si 14 enfants du groupe religieux doivent être placés dans des familles d'accueil au Québec, conformément à une ordonnance de la Chambre de la jeunesse du Québec.

Les autorités québécoises craignent que la secte organise des mariages forcés entre des jeunes filles et des hommes d'âge mûr.

Selon des témoignages entendus en cour, les enfants auraient pu se retrouver face à des situations mettant leur bien-être physique et psychologique en danger.

Selon le directeur de la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ) pour les Laurentides, Denis Baraby, certaines maisons de la communauté au Québec étaient insalubres et des déchets jonchaient le sol. Les enfants, qui étaient scolarisés à la maison, n'étaient pas capables de faire des exercices de mathématiques de base et plusieurs ne parlaient ni l'anglais ni le français, mais seulement le yiddish.

L'avocat de la secte Lev Tahor a nié les allégations. Le groupe nie aussi maltraiter ses enfants et soutient que son déménagement à l'extérieur du Québec était prévu depuis longtemps.

Les quelque 200 membres de Lev Tahor ont quitté Sainte-Agathe-des-Monts, au nord-ouest de Montréal, en pleine nuit en novembre, pour se rendre dans la région de Chatham, dans le sud-ouest de l'Ontario.

La secte Lev Tahor, qui signifie « coeur pur », est arrivée au Canada en provenance d'Israël en 2005, après que le gouvernement canadien eut accordé à son leader, le rabbin Shlomo Elbarnes, le statut de réfugié.

INOLTRE SU HUFFPOST

De quelles religions sont les Québécois?