NOUVELLES
29/01/2014 09:13 EST | Actualisé 31/03/2014 05:12 EDT

Les pays de l'UE approuvent une révision des relations avec Cuba (source européenne)

Les pays de l'Union européenne ont approuvé une révision des relations avec Cuba, au point mort depuis plus de 10 ans en raison de la situation des droits de l'Homme dans l'île communiste, a-t-on appris mercredi de source européenne.

"L'idée est que cet accord permette de consolider la relation existante, d'encourager le processus de réformes et de mener un dialogue basé sur le respect des droits de l'Homme", a indiqué cette source.

Il doit aussi permettre de "promouvoir le commerce et les relations économiques" entre l'Europe et Cuba, a ajouté la même source.

L'UE a suspendu sa coopération avec l'île communiste en 2003 après une vague de répression de l'opposition qui avait vu la condamnation à de lourdes peines de prison de 75 dissidents, libérés depuis.

Depuis la reprise d'un dialogue entre les deux parties en juin 2008, divers accords bilatéraux ont été conclus entre Cuba et une quinzaine de pays de l'UE. Celle-ci maintient une "Position commune" adoptée en 1996 conditionnant les liens avec La Havane avec des avancées sur le dossier des droits de l'Homme.

"Nous sommes extrêmement sensibles à la question des droits de l'Homme", a insisté cette source.

La décision a été prise au niveau des experts de l'UE. La prochaine étape du processus sera une approbation au niveau des ambassadeurs des 28, qui doivent se réunir à Bruxelles le 5 février, avant que cette révision des relations avec Cuba soit validée par les ministres européens des Affaires étrangères lors de leur prochaine réunion le 10 février.

Une source diplomatique avait indiqué à la mi-janvier que les pays européens les plus hostiles à tout changement d'attitude à l'égard de l'île communiste, notamment la Pologne et la République tchèque, avaient "levé leurs réserves".

bur-jlb/cel/fw

PLUS:hp