NOUVELLES
29/01/2014 11:00 EST | Actualisé 31/03/2014 05:12 EDT

LE MONDE EN BREF DU 30 JANVIER

Voici le Monde en bref du jeudi 30 janvier 2014 à 04H00 GMT:

UKRAINE/RUSSIE - L'opposition ukrainienne a refusé mercredi de soutenir la loi d'amnistie des contestataires adoptée par le Parlement afin de sortir le pays de la crise et a fait savoir qu'elle restait mobilisée.

De son côté, le président russe Vladimir Poutine a mis en garde contre "toute ingérence" et annoncé "attendre la formation du nouveau gouvernement ukrainien" avant de mettre en oeuvre les accords conclus en décembre sur une aide de 15 milliards de dollars.

MARCHES FINANCIERS - Les Bourses asiatiques chutaient jeudi matin au lendemain de la décision de la banque centrale américaine (Fed) de poursuivre comme attendu une réduction limitée de son soutien monétaire à l'économie des États-Unis et de maintenir les taux d'intérêts inchangés proches de zéro.

Au regret des investisseurs, la Fed réduira de 10 milliards de dollars ses achats d'actifs mensuels à partir de février, soit 65 milliards de dollars, ce qui risque d'accélérer les mouvements de capitaux déstabilisant les marchés mondiaux depuis le printemps dernier.

SYRIE - Les discussions continuent jeudi entre représentants de l'opposition et du gouvernement syriens sous l'égide du médiateur de l'ONU Lakhdar Brahimi, qui a estimé mercredi que la glace était en train de se rompre entre ses interlocuteurs, tandis que l'opposition syrienne a évoqué un "pas en avant".

Mercredi soir, l'État-major turc a annoncé avoir ouvert le feu mardi dans le nord de la Syrie sur un convoi de véhicules appartenant à l'État islamique en Irak et au Levant (EIIL), un groupe jihadiste proche d'al-Qaïda.

EGYPTE - Un groupe jihadiste basé dans le Sinaï qui a revendiqué plusieurs attaques meurtrières en Egypte a menacé de s'en prendre à l'homme fort du pays, le chef de l'armée Abdel Fattah al-Sissi, dont l'annonce de la candidature à la présidentielle est attendue.

Selon le centre américain de surveillance des sites islamistes SITE, un commandant d'Ansar Beït al-Maqdess, Abou Oussama al-Masri, a appelé les soldats à se mutiner, menaçant, sinon, de les attaquer.

Depuis une semaine, au moins 14 policiers et 9 soldats ont été tués, d'après un bilan compilé par l'AFP.

SOUDAN/CENTRAFRIQUE - Le Soudan du Sud et la Centrafrique, deux pays ravagés par la guerre, seront les principaux sujets abordés au nouveau sommet de l'Union africaine (UA), qui se tient jeudi et vendredi à son siège d'Addis Abeba.

Les débats seront ouverts jeudi matin par le président en exercice de l'UA, le Premier ministre éthiopien Hailemariam Desalegn, dont le pays transférera la présidence tournante de l'organisation à la Mauritanie.

TUNISIE - Le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé mercredi avoir débloqué 506 millions de dollars de prêts en faveur de la Tunisie après plusieurs mois de retard lié à l'instabilité politique dans le pays.

Dans un très bref communiqué, le conseil d'administration du FMI, qui représente ses 188 États-membres, indique avoir donné son feu vert à ce versement, dans le cadre du plan d'aide de 1,7 milliard de dollars accordé en juin au pays pour accompagner sa transition politique.

FOOTBALL - Le tribunal correctionnel de Paris doit rendre à 13H30 son jugement et dire s'il relaxe le milieu offensif du Bayern Munich Franck Ribéry et l'attaquant du Real Madrid Karim Benzema, ou s'il les condamne pour avoir eu recours aux services de la jeune escort-girl Zahia quand elle était mineure.

PEOPLE - Le chanteur canadien Justin Bieber, déjà en proie à des démêlés judiciaires aux États-Unis, a été inculpé mercredi soir par la police canadienne de coups et blessures volontaires pour sa participation présumée dans l'agression d'un chauffeur fin décembre.

Accusé à Miami d'avoir conduit en état d'ébriété, le chanteur a plaidé non coupable.

all/glr

PLUS:hp