NOUVELLES
29/01/2014 02:45 EST | Actualisé 31/03/2014 05:12 EDT

L'armée turque bombarde un convoi de jihadistes d'EIIL en Syrie

L'armée turque a ouvert le feu mardi dans le nord de la Syrie sur un convoi de véhicules appartenant à l'État islamique en Irak et au Levant (EIIL), un groupe jihadiste proche d'al-Qaïda, a annoncé mercredi soir l'état-major turc.

"Un pick-up, un camion et un bus du convoi de l'EIIL ont été détruits", a précisé l'armée turque dans un communiqué cité par les médias turcs.

Cette opération a été menée après que "deux véhicules de l'armée turque ont été la cible de tirs au poste frontière de Cobanbey", à l'est de la ville-frontalière turque de Kilis (sud), a précisé l'état-major.

Cet incident n'a fait aucune victime côté turc, ont rapporté pour leur part plusieurs médias turcs citant des sources militaires.

Cet incident armé est le premier impliquant la Turquie et les combattants de l'EIIL, opposés depuis début janvier à d'autres groupes rebelles hostiles au régime de Damas dans le nord du pays.

Farouche adversaire du président Bachar al-Assad, la Turquie a été accusée de fournir des armes à plusieurs groupes rebelles syriens extrémistes, ce qu'elle a toujours catégoriquement nié.

L'armée turque a bombardé à plusieurs reprises le nord du territoire syrien fin 2012, en représailles à des tirs d'obus venus de Syrie sur des villages turcs.

pa/ai

PLUS:hp