NOUVELLES
29/01/2014 04:10 EST | Actualisé 31/03/2014 05:12 EDT

Forte éclosion d'un virus sur un navire de croisière transportant des Canadiens

BAYONNE, États-Unis - Un navire de croisière à bord duquel près de 700 passagers et membres d'équipage ont été malades est arrivé à bon port dans le New Jersey. Il revenait d'un voyage dans les Antilles écourté en raison d'une éclosion d'une maladie dont la cause n'a pas encore été déterminée.

Une femme à bord de l'Explorers of the Sea a crié «Nous y sommes arrivés» alors que le navire entrait au port, mercredi. D'autres passagers, enveloppés de couvertures, se tenaient près de la sortie.

Bill Rakowicz, de St. Thomas, en Ontario, l'un des 300 Canadiens à bord, a dit avoir cru d'abord qu'il avait le mal de mer. Il a relaté être ensuite sorti de sa chambre pour apercevoir des gens avec des gants et des «passagers malades un peu partout».

L'homme de 61 ans a dit avoir souffert de nausées et de diarrhées, et a parlé d'une expérience éprouvante. Néanmoins, il a salué le travail acharné des employés de la société de croisière Royal Caribbean.

L'agence américaine de contrôle et de prévention des maladies a indiqué que le plus récent bilan porte le nombre de malades à 630 passagers et 54 membres d'équipage. Le navire transportait 3050 passagers.

Des enquêteurs de la santé publique soupçonnaient un norovirus, mais les résultats de laboratoire n'étaient pas attendus avant la fin de la semaine.

L'Explorer of the Seas est en voie de repartir tel que prévu, vendredi après-midi, pour un voyage de neuf jours avec des arrêts en République dominicaine et en Haïti.

PLUS:pc