NOUVELLES
29/01/2014 08:41 EST | Actualisé 31/03/2014 05:12 EDT

Entente en vue sur la formation de la main d'ouvre?

Les provinces et les territoires comptent déposer une contre-offre au gouvernement fédéral afin d'en arriver à une entente dans l'épineux dossier de la formation de la main d'œuvre.

Un texte de Daniel Thibeault

Le consensus établi lors d'une conférence téléphonique mardi, devrait être présenté à Ottawa lundi prochain.

La proposition offre trois scénarios accordant plus de flexibilité aux provinces pour le financement du programme qui serait accessible à un plus grand nombre d'employeurs.

Elle prévoit aussi un droit de retrait avec compensation pour les provinces, une revendication de Québec.

Le ministre ontarien de la Formation et des Collèges et Universités, Brad Duguid, estime qu'il s'agit d'une « alternative raisonnable, qui permet à Ottawa de lancer son programme, tout en répondant aux préoccupations exprimées par les provinces depuis 10 mois. »

Dans son dernier budget, le gouvernement fédéral avait annoncé son intention de créer le programme de subvention à l'emploi, qui devait fournir jusqu'à 15 000 dollars pour la formation par travailleurs admissible.

Le projet d'environ 900 millions était en partie financé par les subventions versées dans le cadre des ententes sur le marché de l'emploi, qui viennent à échéance ce printemps et prévoyait aussi une participation obligatoire des provinces et des territoires de même qu'une contribution des employeurs.

Le projet avait suscité une véritable levée de bouclier des provinces est des territoires

Juste avant Noël, le ministre responsable Jason Kenney, avait déposé une nouvelle proposition, où Ottawa augmentait sa participation financière en éliminant celle des provinces, une offre que ces dernières considéraient toujours inacceptable.

Leur contre-proposition arrivera moins de deux semaines avant le dépôt d'un nouveau budget fédéral. Certains ministres provinciaux croient que cet échéancier pourrait inciter à Ottawa à vouloir en arriver à une entente plus rapidement.

Le ministre de l'Emploi et du Développement social, Jason Kenney, a indiqué en chambre,mercredi, qu'il menait des « discussions et des pourparlers avec les provinces pour trouver une solution qui puisse améliorer la livraison de ces programmes de formation de main-d'œuvre, afin qu'on puisse augmenter le nombre de travailleurs qui obtiennent des emplois à la fin de la formation. »

PLUS:rc