NOUVELLES
29/01/2014 02:04 EST | Actualisé 30/03/2014 05:12 EDT

Dlamini-Zuma pourrait quitter rapidement la Commission de l'UA (presse)

La présidente de la Commission de l'Union africaine, Nkosazana Dlamini-Zuma, pourrait quitter prématurément son poste à Addis Abeba car elle a accepté une position éligible sur la liste de l'ANC aux prochaines élections en Afrique du Sud, a rapporté mercredi la presse sud-africaine.

Mme Dlamini-Zuma, dont le mandat à la tête de la Commission de l'UA s'achève en 2016, figure dans le "top 20" de la liste du parti dominant pour l'Assemblée nationale sud-africaine et a accepté sa nomination par les militants, écrit le quotidien The Sowetan.

Selon The Star de Johannesburg, qui publie une liste de candidats, elle figure en 17ème place.

Aucun porte-parole de l'ANC n'était disponible pour commenter cette information mercredi matin.

Les élections générales sud-africaines doivent avoir lieu au deuxième trimestre de cette année.

L'ANC devait annoncer mardi la composition des listes de ses candidats, mais a finalement fait savoir qu'il attendrait que soit connue la date du scrutin --ce qui devrait être fait en février--, ses instances étant susceptibles de procéder à des ajustements entre temps.

L'élection à la tête de la Commission de l'UA de l'ex-femme du président Jacob Zuma face au sortant gabonais --et francophone-- Jean Ping au terme d'une longue campagne de lobbying en juillet 2012 avait été fêtée à Pretoria comme un grand succès de la diplomatie sud-africaine.

liu/jlb

PLUS:hp